PSG-OL : Les Lyonnaises s'imposent au Parc grâce à un péno de Wendie Renard... Revivez ce quart de finale aller en live

FOOTBALL Les Lyonnaises ont pris une petite option sur la qualif pour les demies grâce à ce court succès (0-1) 

Aymeric Le Gall

— 

Diani en duel avec Henry.
Diani en duel avec Henry. — FRANCK FIFE / AFP

Quart de finale aller de Ligue des champions

PSG - OL : 0-1 (terminé) 

But : Renard (sp. 88e) 

19h50: >> Bon ben voilà, on va se rentrer pour vous préparer des papiers d'après-match. Et puis pour ne pas rater le coup d'envoi de France-Ukraine (à suivre en live sur 20 Minutes, bien sûr). Bonne soirée, bises ! 

95': Ter-mi-né !!! Lyon s'impose sur le fil grâce à un péno transformé par Wendie Renard (88e). Les Parisiennes ne sont pas vernies tant elles ont semblé supérieures aux Lyonnaises pendant une bonne heure. 

94': Allez Paris va avoir un dernier coup franc à jouer à droite de la surface lyonnaise. C'est maintenant ou maintenant. 

92': Paris n'aura certes plus montré grand-chose en seconde période - Lyon non plus d'ailleurs - mais je trouve cette défaite dure à avaler tant les femmes d'Olivier Echouafni ont été entreprenantes lors du premier round... 

89': Je me demande comment j'ai pu confondre Renard avec Le Sommer sur le péno. 

86': Et Wendie Renard transforme, Lyon prend une belle option sur ce match. 

85': Halala que c'est moche. Paredes veut dégager le ballon mais l'envoie direct dans le bras de Formiga... 

84': PENO POUR LYON !!! 

82': Revoir toutes les internationales françaises au Parc me ramène invariablement à ce soir de fêtes face aux Etats-Unis lors du Mondial 2019. L'ambiance qu'il y avait ce soir là... Putain de pangolin... 

79': On sent que ça peut vite partir dans tous les sens, il n'y a plus beaucoup d'organisation d'un côté comme de l'autre. Et Paris n'arrive plus à sortir de son camp. 

77': Long coup franc lyonnais qui passe devant tout le monde, Endler va pouvoir se relancer. Et moi je ne vous cache pas que je commence gentiment à trouver le temps long. 

72': Grosse frayeur côté PSG sur ce corner bien repris de la tête par Renard. C'est un peu trop croisé mais le banc parisien l'a vu au fond. 

69': Aïe, Diani doit céder sa place, sale coup pour le PSG ça. 

68' : Les joueuses profitent d’un arrêt de jeu et du fait que Diani soit au sol (noooooon pas Diani !!) pour boire une petite lampée. Ce n’est plus du tout le même rythme qu’en première période.

65' : Le PSG a tout le périph' devant lui à chaque perte de balle de l’OL mais, non, non, ça joue au petit trot pépouze. Même Diani préfère revenir demander le ballon plutôt que de se servir de sa vitesse pour apporter le danger dans le dos de la défense lyonnaise. Je pige pas trop l'idée. 

61' : Il ne se passe plus grand-chose. On a presque l’impression que les filles de Vasseur se satisfont très bien de ce nul à l’aller.

57': Ouh le double contact de Diani, miam. Elle ne déconne pas balle au pied, dommage que son centre en cloche soit un peu long en revanche. 

54': Ca commence enfin à ressembler à quelque chose côté OL, notamment grâce à Delphine Cascarino qui lance la plupart des offensives. 

52': Irene Paredes, la capitaine du PSG, va deux fois à la guerre et repousse le danger de la tête. Un peu dans le style warrior de Leandro (aucun lien) chez les lascars. 

50': Voir ce billard du Parc des Princes chaque semaine me donne tellement envie de craquer et de foncer taper la chique sur la pelouse (ouais, je parle comme un écolier dans la cour de récré). 

48': Pour le moment ce sont les Parisiennes qui repartent la tête dans le guidon. Superbe ouverture de Morroni en profondeur pour Bachmann, qui trouve Däbritz en retrait. La frappe de l'internaionale allemande n'est pas cadrée mais les intentions sont là. 

46': Allez on est reparti pour 45 minutes ! On va voir si les Lyonnaises vont enfin produire un jeu plus fidèle à leur statut de meilleure équipe d'Europe. 

45' : Mi-temps au Parc, les Parisiennes n’ont pas réussi à concrétiser le tonneau d’occases qu’elles se sont procurées. Attention de ne pas le payer en deuxième. Je suis assez déçu en revanche de la prestation des Lyonnaises aujourd’hui.

43': Par contre quand t'as Renard face à toi, ça ne sert à rein de mettre un ballon dans la boîte. La Rudy Gobert du foot féminin, in-jou-able. 

41': Mais qu'est-ce que tu fais Lawrence ???? La latéral droit du PSG avait mis sa vis-à-vis dans le zef en entrant dans la surface lyonnaise, en revanche fallait prendre son temps pour ajuster en retrait. Bouhaddi intercepte ce centre mal donné. J'ai peur que Paris regrette toutes ces occases manquées à un moment donné. 

39': Quelle joueuse Katoto quand même. Elle allie puissance et technique, elle joue simple, et son jeu de tête n'est pas dégueux. Bon, sur ce centre de Diani ça passe à côté mais il ne lui manque pas grand-chose pour planter aujourd'hui. 

36': Quelle remontée de balle de Carpenter, la jeune australienne et latérale droit lyonnaise. Elle a du jus mais, après 70 mètres de course, il lui a manqué un chouïa de lucidité pour bien glisser le ballon à Parris. 

34': Belle incursion de Bachmann qui part côté gauche pour mieux repiquer plein axe et ouvrir son pied droit. Ca manquait de puissance en revanche pour emmerder la gardienne lyonnaise. 

32': Ce retour mode patronne de Renard qui tacle parfaitement Katoto, pile au moment où on pensait que la Parisienne avait pris le dessus et allait défier Bouhaddi. 

27': Ohpopopo Wendy Renard a fait le ménage sur ce duel aérien, et tant pis pour Geyoro et sa coéquipière Henry qui se trouvaient sur son chemin. Les deux femmes restent un moment au sol pour récupérer du dragster qu'elles viennent de se prendre en pleine face. 

25': Après, connaissant les Lyonnaises, il ne va pas leur falloir quinze occases pour planter Endler. 

23': Arf Bachmann fait le plus dur en passant tout le milieu lyonnais en revue sur un contrôle orienté des familles mais qui bouffe la feuille sur sa passe en profondeur... Les Lyonnaises prendent un nombre incroyable de ballon dans leurs trente derniers mètres. Ca va finir par se payer. 

21': Diani encore !!! La Parisienne est en feu ce soir sur son côté droit et il faut encore une parade de la Bouhaddance pour sauver l'OL. 

20': Pour l'instant je trouve les femmes d'Olivier Echouafni carrément bien en jambes malgré 15 jours sans jouer. Bon, les Lyonnaises ont mis le pied sur le ballon mais en terme d'occases, y'a pas photo pour le moment. 

19': Oh Bouhaddi qui va au feu en se jetant dans les pieds de Grâce Geyoro ! Dommage pour Paris, l'internationale tricolore avait été magnifiquement trouvée sur une talonnade par Bachmann côté gauche. 

16': Il n'y a rien de plus triste et de plus pathétique qu'un stade silencieux. Enfin, à part une opération de com' chez Hanouna pour sauver l'encombrant Pierre Ménès, bien sûr. 

13': Et on enchaîne avec un nouveau sauvetage, de Bouhaddi ce coup-ci, devant Katoto. Quel début de match les enfants ! 

11': Endler la gardienne parsisienne qui remporte son face à face avec Parris, partie seule au but après un cadeau du milieu de terrain du PSG totalement débordé de partout. 

8': Aouch Formiga se fait dérouiller aux 20 mètres, coup franc à suivre. Par contre l'arbitre aurait dû laisser le jeu se poursuivre, il y avait un super décalage à faire pour Diani côté droit... En plus le coup franc de Däbritz s'envole dans le ciel d'Auteuil. 

5': Katoto s'insère plein axe mais son tir est dévié en corner. Très bonne entame de match des Parisiennes, à l'imager de leur victoire ici même en championnat en fin d'année dernière contre l'OL. 

2': Et Kadidiatou Diani qui a failli nous planter un scud sous la barre de Bouhaddi d'entrée de jeu ! Ca reste dans le petit filet mais le ton est donné. 

1': Alors le coup du ballon long au coup d'envoi ça ne marche que si on ne le refile pas direct à Majri, toute heureuse de pouvoir débouler dans son couloir et mettre le danger sur les cages parisiennes. Le PSG s'en sort finalement mais c'était chaud. 

1': C'est parti ! 

17h57 : Les ultras du CUP ont un message pour leurs joueuses dans le Virage Auteuil « Tout le peuple parisien avec vous ! Vous êtes notre fierté ». On aurait adoré les avoir avec nous ce soir pour foutre le souk et ambiancer ce match. Soon... 

17h55: Musique à donf, température agréable, on est royal au moment où les 22 actrices déboulent sur la pelouse du Parc. 

17h46: Et voici la compo lyonnaise concoctée par Jean-Luc Vasseur. 

 

17h45: Le XI d'Olivier Echouafni. 

 

17h40 : Pour info, les deux équipes n’ont pas joué un match depuis 15 jours à cause du report à la toute dernière minute de ce choc OL-PSG en D1 (quel bonheur de pouvoir réécrire D1, ça sonne tellement maillot ample, Pierre-Yves André et maillots Shopi) pour cause de Covid à Paris. Bon, les Lyonnaises ont de même affronté les U16 masculin de l’OL, ce qui devrait leur donner des jambes un peu moins lourde ce soir.

17h30 : Allez, petit café et je suis à vous pour les compos. 

17h25 : C’est bon, on est posé en tribune. Je ne vous raconte pas le pied que j’ai pris à marcher jusqu’au Parc sous ce beau soleil. J’ai des envies de fûts de mojito, de brouettes de tapas et de glandouille en terrasse ahhhhhhhhhhhhhh on s’fait du mal bordel…

D’ici là, vous connaissez la partition : un peu de lecture pour tout savoir sur ce choc PSG-OL grâce à Jérémy, notre journaliste en poste à Lyon.

 

17h: Salut les pandas ! Bienvenue à toutes et à tous pour ce live. Installez-vous tranquillement le temps qu'on arrive au Parc des Princes. A tout de suite ! 

PSG-OL en quart de finale de Ligue des champions, vous avouerez que ça a de la gueule. Et même si on ne peut pas s’empêcher de ronchonner en pensant à l’idée qu’un de ses deux mastodontes du foot féminin européen va se faire sortir avant le dernier carré, on se console comme on peut. En se disant que cette rencontre au sommet devrait nous offrir un joli combat, d’autant que la rivalité entre le PSG et l’OL a été ravivée ces dernières semaines après le report du choc en D1 – pour cause de Covid dans les rangs parisiens - qui pourrait décider de l’identité des futures championnes de France. Mais on aura le temps de vous en reparler.

» Rendez-vous un peu avant 18h pour lancer ce live tous ensemble.