Girondins de Bordeaux : En difficulté financière, le club annonce un plan de départs volontaires

SOCIAL Le club souhaite se séparer d’une trentaine de collaborateurs dans les prochaines semaines

C.C.

— 

Frédéric Longuépée, le PDG des Girondins de Bordeaux.
Frédéric Longuépée, le PDG des Girondins de Bordeaux. — NICOLAS TUCAT / AFP

C’est un plan social qui ne dit pas son nom. Après avoir déjà fait un grand ménage dans leur organigramme l’été dernier, les Girondins de Bordeaux annoncent ce mardi la mise en place d’un plan de départs volontaires dans les prochaines semaines. Le club en grande difficulté financière depuis des années avec un déficit structurel important amplifié par la crise du Covid-19 espère se séparer d’une trentaine de collaborateurs, précise France Bleu Gironde.

La nouvelle a été communiquée aux salariés ce jour après la signature d’un accord de rupture conventionnelle collective entre la direction du club, les organisations syndicales et les représentants du personnel. Il n’y aura pas de licenciements mais des départs en retraite ou des accompagnements vers d’autres projets professionnels.

Revenir à l’équilibre dans trois ans

L’objectif est de réduire la masse salariale des Marine et Blanc (près de 300 salariés) qui ont « une structure de club de Ligue des champions alors qu’ils jouent la 10e place de la Ligue 1 ! », comme le soulignait, il y a peu, un ancien dirigeant. Cette décision fait partie d’un plan de restructuration plus global pour revenir à l’équilibre d’ici trois ans.

Selon les informations de 20 Minutes, le secteur sportif ne serait pas concerné par ce plan de départs volontaires. Ces départs devraient avoir lieu chez les commerciaux et au niveau du personnel administratif.