Fifa : Sepp Blatter réclame la suspension de Gianni Infantino

FIFAGATE La tentation était trop forte pour l’ancien boss de la Fifa, banni de l’institution en 2015

A.L.G.

— 

Sepp Blatter, l'ancien président de la Fifa.
Sepp Blatter, l'ancien président de la Fifa. — Fabrice COFFRINI / AFP

Prière de ne pas rigoler. Alors que l’on a appris jeudi l'ouverture d'une enquête à l’encontre du président de la Fifa Gianni Infantino par le procureur extraordinaire Stefan Keller dans le cadre de la tentaculaire affaire de corruption dite du Fifagate, l’ancien numéro 1 de l’instance mondiale (1998-2015) n’a pas su résister à la tentation de donner son avis sur le sujet.

« Pour moi, la situation est claire : la commission d’éthique de la Fifa doit ouvrir une procédure contre Monsieur Infantino et doit donc le suspendre », a déclaré Sepp Blatter dans un communiqué transmis à Reuters et relayé par nos confrères de L’Equipe.

Platini fait dans la sobriété

Pour rappel, Blatter a été suspendu puis banni de son royaume par la commission d’éthique de la Fifa après avoir fait l’objet de poursuites pénales en Suisse, en 2015. Celui-ci a toujours nié les accusations de corruption portées contre lui. L’enquête est toujours en cours et, pour l’heure, le Suisse n’a pas été inculpé.

Lui-même visé par une enquête pour « soupçons de gestion déloyale et de faux dans les titres » dans le cadre de l’affaire du paiement de deux millions de francs suisses par Sepp Blatter, Michel Platini, d’habitude peu avare de critiques à l’encontre de Gianni Infantino, est cette fois-ci resté très sobre. L’entourage du Français a simplement déclaré à L’Equipe « prendre acte » de cette décision de justice.