Fifagate : L'ancien président de la Fédération brésilienne suspendu à vie pour corruption

MONEY MONEY Ricardo Teixeira était à la tête de la fédération brésilienne de foot de 1989 à 2012

A.L.G. avec AFP
— 
Ricardo Teixeira et Ronaldo avant le Mondial 2014 au Brésil.
Ricardo Teixeira et Ronaldo avant le Mondial 2014 au Brésil. — ANTONIO SCORZA / AFP

L’ancien président de la Fédération brésilienne​ de football (CBF), Ricardo Teixeira, a été suspendu à vie pour « corruption » et puni d’une amende de plus de 900.000 euros, a annoncé vendredi la Fifa.

Gendre de l’ex-président de la Fifa Joao Havelange aujourd’hui décédé, Teixeira a reçu des dessous-de-table en échange de contrats accordés à des sociétés pour les droits médias et marketing de compétitions de la CBF et de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), entre 2006 et 2012.

Teixeira n’est pas le premier à tomber

L’enquête ouverte à son encontre par la commission d’éthique de la Fifa, la justice interne de l’instance, a porté sur « divers systèmes de corruption essentiellement mis en place durant la période 2006-2012 et liés à son rôle dans l’octroi de contrats à des entreprises pour les droits médias et marketing de compétitions de la CBF, de la CONMEBOL et de la Concacaf », a expliqué la Fifa dans son communiqué.

Contrairement à son successeur José Maria Marin, arrêté à Zurich en 2015 et condamné à quatre ans de prison par la justice américaine pour son implication dans le Fifagate, M. Teixeira n’a pas été jugé aux Etats-Unis car il n’a jamais été extradé. Marco Polo Del Nero, successeur de M. Marin, a également été suspendu à vie pour son implication dans ce vaste scandale.