PSG-ASSE : Un trophée, une blessure et un coup de gueule... Tuchel est passé par toutes les émotions contre Sainté

FOOTBALL Avec la blessure de Kylian Mbappé, l'entraîneur parisien n'a pas vraiment pu profiter de la victoire du PSG contre Saint-Etienne vendredi soir 

Aymeric Le Gall, au Stade de France

— 

Thomas Tuchel a passé une soirée douce-amer vendredi soir au Stade de France.
Thomas Tuchel a passé une soirée douce-amer vendredi soir au Stade de France. — FRANCK FIFE / AFP

De mémoires de suiveur du PSG, on n’avait rarement vu Thomas Tuchel aussi énervé. En débarquant dans l’auditorium du Stade de France pour répondre aux questions des journalistes, l’entraîneur du PSG, qui aurait dû être heureux comme on peut l’être après un succès en finale, avait d’abord deux, trois petites choses à régler.

Le masque qu’il portait n’a pas suffi à cacher ses traits tirés. De toute façon ses yeux à eux seuls suffisaient à traduire le degré de colère du coach allemand. Immédiatement invité à évoquer la blessure de Kylian Mbappé, victime d’un tacle atroce de Loïc Perrin à la demi-heure de jeu, TT a vidé son sac.

« Vous avez vu la situation ? »

« Je suis euh… Vraiment, je ne sais pas quoi dire. C’est le troisième match consécutif contre Saint-Etienne où ils prennent un carton rouge contre nous, c’est la troisième fois que ça arrive dans les trente premières minutes, c’est même pas qu’ils sont fatigués ou quelque chose comme ça…, a-t-il soufflé. Je suis très surpris et ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour nous, pas du tout. Maintenant on va essayer de rester calme et d’être patient car on n’a pas encore de nouvelles ». Il sera finalement resté calme environ trois secondes, avant qu’une nouvelle question sur Mbappé n’arrive sur le tapis.

Quand un journaliste du Parisien lui demande s’il était inquiet, Tuchel remonte sur le ring : « Pouah ! Vous avez vu la situation ? Tous ceux qui ont vu cette action-là sont inquiets… [long silence] Tous ceux qui ont vu cette faute-là sont inquiets. Et après ils encore mis un coup à Leo Paredes… Mais bien sûr que je suis inquiet ! Le plus important, c’est de protéger les joueurs, pas seulement les nôtres, tous-les-joueurs [il appuie]. Et ça n’a pas été le cas aujourd’hui… ».

Mbappé a passé des tests

A une semaine de la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon, mais surtout à dix-huit jours du match capital contre l’Atalanta Bergame en Ligue des champions, le coach parisien a effectivement des raisons de ne pas danser sur la table malgré la victoire.*

Bon, pour ce qui est de Lyon, on n’est pas médecin mais on va quand même se mouiller : c’est mort pour Mbappé. Revenu ""strappé"" et en béquilles sur le banc pour suivre la suite de la rencontre, l’international français n’avait pas l’air d’être forcément rassuré. Selon une indiscrétion de L’Equipe, le joueur aurait expliqué au Président de la République présent sur le podium au moment de la remise du trophée que sa cheville avait craqué.

En langage médical, ça veut dire que ça sent le sapin… Le PSG sera vite fixé puisque des tests devaient être effectués sur le joueur dans la soirée, dès la sortie du Stade de France. Mais Mbappé a beau avoir les cheville élastiques, cette fois-ci on voit mal comment il pourrait être sur pied – à 100 % n’en parlons pas – dans trois semaines à Lisbonne. Le compte à rebours est lancé.