Real Madrid : « Ça nous fait du mal, à tous »… Zidane dans la panade après la victoire de Manchester City à Bernabeu

FOOTBALL La défaite contre City a confirmé les difficultés madrilènes du moment, alors que se profile le Clasico contre le Barça dimanche

N.C.

— 

Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions face à Manchester City, le 26 février 2020.
Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions face à Manchester City, le 26 février 2020. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Très mauvaise soirée pour Zinédine Zidane et le Real Madrid, mercredi. Battus 2-1 à Santiago Bernabeu par Manchester City – après avoir ouvert le score –, les Madrilènes ont grandement hypothéqué leurs chances de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Un résultat qui ne passe pas pour Zizou.

« Ça nous fait du mal, à tous. Nous avons manqué de concentration. Nous avons commis des erreurs. Les dix dernières minutes nous font mal », a commenté le coach français. Après un mois de janvier parfait, le Real est dans le dur en ce moment, avec seulement une victoire lors des cinq dernières rencontres. Et dimanche, c’est le clasico face au Barça qui se présente.

« C’est compliqué pour nous. On fait de mauvais matchs, au niveau des résultats, pas au niveau du jeu. Il faut être unis, plus forts, juge Zidane. Je le répète : dimanche, c’est une opportunité de sortir de cette mauvaise passe. Ce sera un grand match. » Il sera ensuite temps de penser au retour à l’Etihad Stadium. « On a ce devoir de penser qu’on va aller là-bas pour se qualifier. On doit aller gagner là-bas, on est capable de le faire, et c’est ce qu’on fera au match retour », veut croire le Français, qui serait fragilisé en cas d’élimination précoce et de deuxième place en Liga. Rappelons qu'il l'avait été en octobre dernier, avant un match décisif à Galatasaray.

Pep Guardiola ​se méfie du sursaut d’orgueil, en tout cas. « Gagner à Bernabeu, c’est incroyable pour nous. Mais nous n’avons encore rien gagné, a réagi l’Espagnol. Je suis certain que Zidane et son staff vont regarder ce que l’on a fait, que le deuxième match sera totalement différent. » Ça ne coûte pas grand-chose de le dire, mais avec ce résultat et un Real très affaibli (Hazard blessé, Sergio Ramos suspendu après son carton rouge en fin de match), le rapport de force est quand même nettement en faveur des Citizens.