Quand Mbappé voulait enlever ses chaussures dans la voiture de Zidane

FOOTBALL L’attaquant du PSG raconte son parcours et quelques anecdotes sympas dans une lettre publiée sur la plateforme « The Player’s Tribune »

N.C.

— 

Kylian Mbappé lors de Real Madrid-PSG en Ligue des champions, le 26 novembre 2019.
Kylian Mbappé lors de Real Madrid-PSG en Ligue des champions, le 26 novembre 2019. — Sean Thornton/Cover Images/SIPA

« Aux enfants de Bondy, aux enfants d’Ile-de-France, aux enfants des banlieues. Je veux vous raconter une histoire. » Voilà comment débute la lettre publiée ce mercredi par Kylian Mbappé sur la plateforme The player's Tribune.

L’attaquant du PSG y parle de son parcours, et entend expliquer aux jeunes issus de milieux a priori défavorisés de s’accrocher à leurs rêves.

« Tu dois toujours croire en toi, même si tu échoues »

Au fil du récit, il raconte quelques anecdotes, comme la fois où ses copains ne l’avaient pas cru quand il leur avait avoué qu’il revenait d’un stage à Chelsea pendant lequel il avait rencontré Didier Drogba. Il y a aussi les mots si importants de sa maman après son premier match disputé dans un « vrai » stade avec beaucoup de spectateurs. Figé par la peur, il avait été très mauvais.

« Tu vas te rappeler de ce moment toute ta vie, lui avait dit sa mère. Tu dois toujours croire en toi, même si tu échoues. Tu peux rater 60 buts. Tout le monde s’en fout. Mais le fait que tu refuses de jouer parce que tu as peur, ça peut te hanter toute ta vie. » Ce sentiment ne lui a plus jamais effleuré l’esprit par la suite.

L’histoire la plus savoureuse concerne Zinédine Zidane. Invité pour un stage pendant les vacances alors qu’il fêtait tout juste ses 14 ans, il s’était rendu à Madrid, où l’attendait l’ancien numéro 10 des Bleus, alors directeur sportif du Real. La suite est racontée par Kyky ;

« Je n’oublierai jamais le moment où on est arrivé au centre d’entraînement depuis l’aéroport. Zidane nous a accueillis sur le parking près de sa voiture et c’était une très belle voiture, bien sûr. On s’est dit bonjour et il m’a proposé de me conduire au terrain pour l’entraînement. Il montrait le siège passager, genre, “vas-y, monte.”

Mais je me suis liquéfié et j’ai demandé, “Je dois enlever mes chaussures ?”

Ahahaha ! Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça. Mais c’était la voiture de Zizou !

Il a trouvé ça très marrant. Il a répondu, “Bien sûr que non, allez, monte.” »