Bourg-OL : « Ça ne pouvait que revenir » pour Moussa Dembélé, relancé avec un doublé en Coupe de France

FOOTBALL Impliqué sur les quatre premiers buts lyonnais, samedi en 32es de finale de Coupe de France à Bourg-en-Bresse (0-7), Moussa Dembélé semble remis de sa délicate fin d’année 2019

Jérémy Laugier

— 

Moussa Dembélé a débloqué la situation samedi en faveur d'un OL nettement ballotté en première période à Bourg-en-Bresse. ROMAIN LAFABREGUE
Moussa Dembélé a débloqué la situation samedi en faveur d'un OL nettement ballotté en première période à Bourg-en-Bresse. ROMAIN LAFABREGUE — AFP
  • Si l’OL s’est montré très poussif pendant 45 minutes samedi, avant d’écraser Bourg-en-Bresse (0-7), il a pu s’appuyer sur un Moussa Dembélé en grande forme pour la reprise.
  • Auteur des deux premiers buts de la qualification lyonnaise pour les 16es de finale de la Coupe de France, puis directement impliqué sur les deux suivants, l’ancien du Celtic a visiblement retrouvé sa confiance du début de saison.

Au stade Marcel Verchère de Bourg-en-Bresse,

Rudi Garcia est décidément friand de Bourg-en-Bresse. Deux ans après avoir signé un festival avec l'OM en 8es de finale de Coupe de France (0-9), l'entraîneur a remis ça samedi pour le match de reprise de l’OL en 2020 (0-7). Cette démonstration lyonnaise présente certes une première période en trompe l’œil, avec deux buts d’avance malgré une surprenante mainmise dans le jeu du 8e de National. Mais après avoir réveillé Kostas Mitroglou (un triplé) en février 2018, le FBBP 01 a cette fois permis de relancer  Moussa Dembélé, impliqué sur les quatre premiers buts samedi.

L’ex-attaquant du Celtic Glasgow restait en effet sur huit matchs de rang sans le moindre but inscrit (depuis le 23 novembre). Très opportuniste pour exploiter une passe en retrait mal assurée de Mamadou Camara (0-1, 17e) puis un cafouillage en pleine surface bressane (0-2, 41e), Moussa Dembélé était partout durant ce 32e de finale. Y compris dans un registre inattendu avec une passe parfaite (et presque décisive) pour Martin Terrier via une talonnade en pleine contre-attaque (53e). Ajoutez à cela une belle frappe enroulée sur le poteau juste avant le but de Martin Terrier (0-3, 46e), puis une passe dé' pour Maxwel Cornet (0-4, 55e), et vous comprendrez à quel point sa mauvaise période, symbolisée par son penalty manqué à Reims (1-1), a été digérée.

L’OL vient de communiquer « son souhait de le conserver »

« C’est difficile d’être tout le temps au top dans le foot, rappelle à son sujet Lucas Tousart. Je pense que la trêve a fait du bien à tout le monde. » Une trêve durant laquelle l’OL a tenu à communiquer officiellement jeudi « son souhait, comme lors de l’été 2019, de conserver Moussa Dembélé ». Jugeant « infondées » les actuelles rumeurs de départ le visant, notamment à Chelsea, Rudi Garcia sait qu’il aura bien besoin de son meilleur buteur au top durant la phase retour, notamment en raison de la grave blessure au genou de Memphis Depay.

D’où son compliment appuyé du soir pour tourner la page sombre de la fin d’année 2019 : « Ça ne pouvait que revenir avec un joueur de cette qualité ». A en croire le défenseur central du FBBP 01 Jérémy Romany, « Moussa Dembélé est un très gros client, il m’a fait un peu de mal ce soir ». La « Dembelition » a peut-être encore de beaux jours devant elle à Lyon.