Liga: Le Barça gagne petitement chez la lanterne rouge malgré l'inédit quatuor Messi-Suarez-Griezmann-Dembélé

FOOTBALL Ernesto Valverde avait décidé d'aligner pour la première fois de la saison le quatuor Messi-Griezmann-Suarez-Dembélé d'entrée de jeu à Leganes

N.C.

— 

Suarez et Griezmann lors de la victoire du Barça à Leganes, le 23 novembre 2019.
Suarez et Griezmann lors de la victoire du Barça à Leganes, le 23 novembre 2019. — Juan Carlos Hidalgo/EFE/SIPA

Sur le papier, ça faisait saliver. Ernesto Valverde avait décidé d’aligner pour la première fois de la saison le quatuor Messi-Griezmann-Suarez-Dembélé d’entrée de jeu, ce samedi, pour le déplacement du FC Barcelone à Leganes. Mais les quatre fantastiques ont eu toutes les peines du monde à emballer la rencontre face à la lanterne rouge de la Liga, et le Barça ne s’est finalement imposé qu’à l’arraché.

Leganes a ouvert le score à la 12e minute par un bijou de frappe enroulée de Youssef En-Neysri, venue se loger dans la lucarne de Ter Stegen. Les Catalans n’ont renversé la situation que grâce à deux coups de pied arrêtés. Suarez a d’abord égalisé de la tête sur un coup franc de Messi (53e), puis Arturo Vidal a profité d’une remise involontaire d’un adversaire sur un corner pour emporter la décision (79e).

Le fond de jeu très pauvre proposé par les Blaugranas inquiète toujours autant, comme le rendement d’Antoine Griezmann. Le leader offensif de l’équipe de France peine à trouver ses marques, et a été le seul parmi le quatuor offensif à être remplacé, avant même l’heure de jeu.

« Ça n’a pas été un grand match, pas un match brillant, mais il ne faut pas se morfondre, a réagi le coach catalan. Il y a des matchs, dans une saison, qu’il faut aussi savoir gagner sans briller pour remporter un titre. L’an dernier, il nous était arrivé la même chose. » Valverde va-t-il persister avec ce 4-2-3-1 pas vraiment dans les gènes du Barça ? Début de réponse mardi, lors de la réception du Borussia Dortmund en Ligue des champions.