OL : Les Lyonnaises en démonstration dès leur retour en Ligue des champions en Russie (0-9)

FOOTBALL L'attaquante norvégienne Ada Hegerberg s'est signalée avec un nouveau triplé ce mercredi lors du 16e de finale aller de Ligue des champions facilement remporté par l'OL à Riazan (0-9)

Jérémy Laugier

— 

Photo d'illustration d'Ada Hegerberg, ici lors de la dernière finale de Ligue des champions remportée avec l'OL contre le Barça (4-1) le 18 mai.
Photo d'illustration d'Ada Hegerberg, ici lors de la dernière finale de Ligue des champions remportée avec l'OL contre le Barça (4-1) le 18 mai. — Michael Zemanek/BPI/REX/SIPA
  • L’OL n’a pas fait de détails pour son entrée en matière en Ligue des champions, ce mercredi à Riazan (Russie).
  • Avec des triplés de Wendie Renard et Ada Hegerberg, les Lyonnaises l’ont facilement emporté (0-9) lors de ce 16e de finale aller.
  • La Ballon d'Or de l’OL n’est plus qu’à quatre buts d’Anja Mittag, la meilleure buteuse de l’histoire de la compétition.

On avait quitté l’OL sur la scène européenne en mai avec un récital en finale face au Barça (4-1), marqué par un triplé d’ Ada Hegerberg. Quatre mois plus tard, l’attaquante norvégienne a remis ça dès le 16e de finale aller de Ligue des champions, ce mercredi à Riazan (Russie). Pour leur entrée dans la compétition reine, moins de trois semaines après la reprise de la D1, les Lyonnaises ont sans surprise justifié leur rang d’ultra-favorites (0-9).

Une démonstration idéale pour se lancer en quête d’un cinquième sacre européen consécutif (cela serait le 7e au total), cette fois avec à la tête de l’OL Jean-Luc Vasseur. Contre le champion de Russie en titre, les partenaires de Wendie Renard, elle aussi auteure d’un triplé ce mercredi, n’ont pas renouvelé leur étonnant relâchement défensif constaté samedi à Reims (3-8).

« Cela nous avait manqué de jouer la Ligue des champions »

« Nous avons basé ce match sur le travail d’équipe et cela a été très bien réalisé avec des filles sérieuses et investies, apprécie Jean-Luc Vasseur. Cela nous a permis de faire tourner l’effectif. » Le turnover pourrait justement être au programme pour le match retour du 25 septembre qui s’avère déjà hautement anecdotique. Hormis s’il permettait à Ada Hegerberg de devenir la meilleure buteuse de l’histoire de la Ligue des champions, à seulement 24 ans…

Grâce à son nouveau triplé à Riazan, elle vient de dépasser dans ce prestigieux classement la star brésilienne Marta (47 buts contre 46). Les Allemandes Anja Mittag (34 ans, 51 buts) et Conny Pohlers (retraitée, 48 buts) devraient vite être dépassées par la première Ballon d'Or de l’histoire. « Cela nous avait manqué de jouer la Ligue des champions et de marquer des buts, sourit-elle. Je m’attends encore à une bonne saison avec l’équipe. » Bien plus que cette entrée en matière tranquille en Russie, le gros choc de la rentrée pour les Lyonnaises aura lieu le 21 septembre (15h30) à Guingamp avec le premier Trophée des championnes de l’histoire de la D1 contre le rival parisien.