VIDEO. «La survie du foot féminin dépend de vous !»... Le magnifique message de Marta aux futures joueuses brésiliennes

FOOTBALL La meilleure buteuse de l'histoire de la Coupe du monde (17 buts) s'est lâchée

M.D.

— 

Marta est devenue la meilleure buteuse de l'histoire de la Coupe du monde.
Marta est devenue la meilleure buteuse de l'histoire de la Coupe du monde. — Francisco Seco/AP/SIPA

« Pleurer d’abord pour sourire à la fin. » C’est par ces mots que l’emblématique capitaine de la sélection brésilienne a conclu son interview d’après-match, suite à la défaite du Brésil face à la France en quarts de finale de la Coupe du monde (2-1, a.p).

Marta, 33 ans, élue​ six fois meilleure joueuse de l’année par la FIFA, ​est arrivée, les larmes aux yeux, au micro de la FIFA pour réagir après l’élimination de son équipe. Mais au-delà de l’analyse purement sportive, la numéro 10 de la Seleção a poussé un véritable cri du cœur. « La survie du foot féminin dépend de vous ! », s’est-elle exclamée.

« Vous », ce sont les futures générations de femmes qui porteront le maillot de l’équipe nationale. Dans un pays où le football masculin est roi, les joueuses ont, elles, dû patienter jusqu'en 1983 pour avoir le droit de jouer au football. Une injustice que dénonce Marta depuis plus de dix ans.

« On l’a réclamé tellement de fois. Nous demandons à être soutenues, a martelé la meilleure buteuse de l’histoire de la Coupe du monde (17 buts). Mais nous devons nous-mêmes aussi valoriser ces moments. » Le Mondial 2019 pourrait être le dernier de la génération Marta-Formiga (41 ans)-Christiane (34 ans). Trois joueuses qui ont porté le foot féminin brésilien pendant plus d’une décennie, jusqu’en finale de Coupe du monde en 2007, et donc jusqu’en huitièmes cette année.

Et pour la numéro 10 de la Seleção, ces performances ne doivent pas être vaines. Sans soutien de leur gouvernement, ce sont les joueuses elles-mêmes qui doivent se faire entendre et « valoriser » leur sport.