Mondial féminin: La Brésilienne Marta bat le record de buts en Coupe du monde, hommes et femmes confondus

FOOTBALL Grâce à un penalty victorieux inscrit mercredi contre l'Italie (1-0), l'attaquante a inscrit son 17e but en coupe du monde, un record absolu

Francois Launay

— 

Marta est félcitée par ses coéquipières après son but inscrit contre l'Italie
Marta est félcitée par ses coéquipières après son but inscrit contre l'Italie — PHILIPPE HUGUEN / AFP
  • La joueuse brésilienne est entrée dans l’histoire des coupes du monde hommes et femmes confondues.
  • En inscrivant mardi le 17e but de sa carrière en coupe du monde, Marta a atteint un record absolu.
  • Elle a dépassé l’Allemand Miroslav Klose (16 buts) et affirmé encore un peu plus son image de symbole du football féminin mondial

Un penalty pour l’histoire. En inscrivant le but de la victoire du Brésil mardi à Valenciennes contre l'Italie (1-0), Marta a fait plus que qualifier son équipe pour les huitièmes de finale de la compétition. Sa réalisation restera dans les annales car elle lui permet d’entrer dans l’histoire de la coupe du monde.

L'attaquante de 33 ans devient l’unique détentrice du record de buts marqués en Coupe du monde de football, hommes et femmes confondus, avec 17 réalisations en cinq éditions.

Elle dépasse d’un but l’Allemand Miroslav Klose

La sextuple meilleure joueuse du monde dépasse désormais d’une unité l’Allemand Miroslav Klose (16 buts en quatre Mondiaux). Chez les filles, elle devance l’Allemande Birgit Prinz (5 éditions) et l’Américaine Abby Wambach (4 éditions), 14 buts chacune.

« Je suis heureuse, pas seulement pour avoir battu ce record mais également pour avoir pu incarner ces femmes et mes coéquipières qui jouent au foot », a réagi la joueuse brésilienne qui est un véritable symbole du football féminin et qui dépasse aussi les clivages. Pourtant battue par ce penalty historique, Milena Bertolini, la sélectionneuse italienne n’était pas rancunière envers Marta, bien au contraire.

Le symbole du foot féminin mondial

« Je suis très heureuse pour Marta, pour son record. C’est vraiment le symbole du football féminin mondial. C’est en voyant jouer Marta depuis plusieurs années que beaucoup de personnes ont changé d’idée sur le fait que les femmes pouvaient jouer au foot » se réjouit la technicienne.

Et cette image de symbole, Marta compte bien s’en servir dans cette coupe du monde féminine médiatisée comme jamais.

« Toutes les équipes de ce Mondial représentent les femmes et l’égalité »

« C’est une opportunité incroyable que nous avons ici. Nous pouvons utiliser cet événement pour obtenir plus de soutien sur l’égalité des femmes. C’est un tournoi qui est très visible. Toutes les équipes de ce Mondial représentent les femmes et l’égalité. Et ce n’est pas que l’égalité dans ce sport que nous demandons mais dans tous les domaines et dans le monde entier. », insiste l’attaquante brésilienne.

Mission plus que remplie car avec ce record, la joueuse a fait mieux qu’égaler les hommes en coupe du monde. Elle les a tout simplement dépassés. Dans le sport le plus universel. Respect.