Italie-Brésil/Coupe du monde féminine : Le Brésil bat l’Italie et se qualifie pour les huitièmes de finale

FOOTBALL Les Brésiliennes poursuivent l'aventure dans ce Mondial

Au stade du Hainaut à Valenciennes, François Launay

— 

L'Italie et le Brésil s'affrontent à Valenciennes
L'Italie et le Brésil s'affrontent à Valenciennes — DENIS CHARLET / AFP

ITALIE-BRESIL 0-1 (Marta, 74e s.p)

Fin du match. 

Merci à tous d’avoir suivi ce live. On va tout vous dire dans les heures qui viennent sur le possible futur adversaire des Bleus. Ce serait pas mal d’avoir une affiche qui sent bon la coupe du monde.

C’est fini à Valenciennes. Le Brésil bat logiquement une Italie fatiguée. La Seleçao, troisième du groupe C, devrait affronter la France en huitièmes de finale dimanche soir au Havre. Ce ne sera pas un cadeau mais les filles de Corinne Diacre partiront favorites.

90e : Les Bleues devraient jouer contre le Brésil en huitièmes, c’est la grosse info de la soirée. L’Australie a battu la Jamaïque et la Seleçao finira troisième du groupe. Une belle affiche qui se profile pour un huitième. Et franchement si c'est le cas, c’est jouable

84e : L’Australie inscrit un quatrième but contre la Jamaïque. Conséquence : c’est le Brésil qui repasse troisième et qui pour l’instant, s’en va défier les Bleues en huitième dimanche au Havre.

83e : L’idole fait sa sortie. Entrée dans l’histoire ce soir avec son penalty marqué, Marta sort sous les acclamations du public.

79e : Avec ce but sur penalty, Marta vient d’entrer dans la légende du foot. Elle est devenue mardi l’unique détentrice du record de buts marqués en Coupe du monde de football, hommes et femmes confondus, avec 17 réalisations en cinq éditions. La joueuse de 33 ans dépasse d’une unité l’Allemand Miroslav Klose (16 buts en quatre Mondiaux). Respect

 

76e : Ce but est en train de foutre un immense bordel dans le groupe C. Italie, Brésil et Australie ont toutes 6 points. Ça se joue à la différence de buts et pour l’instant, c’est l’Australie qui est troisième et pourrait jouer les Bleues dimanche soir en huitièmes. Franchement pas un cadeau.

74e: GOOOOOOOOOL DO BRASIL!!!!!! Marta transforme le penalty et libère son équipe

72e: PENALTY POUR LE BRESIL. Debinha bouffe toute la défense italienne et se fait sécher

70e : La passe subtile de Marta qui sert Debinah. La frappe de l’attaquante brésilienne n’est pas assez puissante.

66e : Quelle occasion pour le Brésil. A peine entrée en jeu, Beatriz manque d’ouvrir le score d’une subtile talonnade. Ça passe juste à côté.

65e : Cristiane sort côté brésilien et est remplacé par Beatriz. On ne se casse pas trop la tête avec les noms de famille du côté de la Seleçao. C’est d'ailleurs pour ça qu’ils mettent les prénoms. Habile.

63e: Début de deuxième mi-temps très compliqué pour l'Italie dominée par les Brésiliennes. 

61e : Il se passe un truc de dingue dans l’autre match du groupe. La Jamaïque a réduit l’écart contre l’Australie (1-2) et a ainsi inscrit son premier but dans l’histoire d’un Mondial. C’est génial non ? Même pas un peu ? Toujours pas. OK, je sors.

 

56e : Encore une occase brésilienne. La tête de Kathellen (la sœur de Sue qui joue dans Dallas) passe juste à côté.

52e: OH LA BARRE, oh oh oh oh la barre!!!. Le Brésil n'est pas verni sur ce coup franc direct d' Andressinha. Déjà deux fois que les Auriverde touchent du bois dans ce match. 

50e: Match entre tribunes entre les" Italia, Italia" et les "Brésil, Brésil". La pizza devance la caïpirinha à l'applaudimètre. Qui a dit cliché? 

46e : C’est reparti à Valenciennes dans ce match entre le Brésil et l’Italie. Rien à signaler à la pause à part que le sandwich coûte toujours 5 euros et le café 2,50 euros. Heureusement que les 250 volontaires sont payés sinon je serais inquiet. Ah, on me dit que non en fait. Ah, on me dit aussi que la FIFA génère plus de 2 milliards de bénéfices. Jusqu’ici tout va bien

C’est la mi-temps au stade du Hainaut. Match très enlevé entre le Brésil et l’Italie. Il ne manque que les buts. Dans l’autre match, l’Australie mène contre la Jamaïque. Ce qui veut dire qu’à la mi-temps, hé bien c’est le Brésil qui pourrait bien être l’adversaire des Bleus en huitièmes. Mais (spoiler) il reste encore 45 minutes.

44e : Match bienveillant, agréable, sympa, technique, génial, heureux. Le foot féminin quoi. Pas comme… Stop, je m’égare.

42e: Sinon, j'ai un aveu à vous faire. J'ai du sang italien dans les veines par mon grand-père maternel. Mais promis, je resterai objectif. FORZA ITALIA!!!

40e : Quelle occasion italienne !!! Débordement côté droit, centre parfait et reprise de Bonansea qui voit la gardienne brésilienne repousser sa belle tentative. Dommage. C’était beau.

39e : Appel à la VAR pour un possible penalty. Finalement la main italienne n’a pas été jugée volontaire. Si c’était les Bleues en face, y’avait péno, rouge et prison à vie pour la défenseuse italienne.

36e : On en est officiellement à la 1256e OLA depuis le début du match. C’est bien hein. Par contre, aucun chant, aucun fumi, aucune insulte, rien. C’est beau. Ça y est, je pleure.

34e : Et la OLA qui est encore enclenchée au stade du Hainaut. Globalement, le public du foot féminin est plutôt olatophile et bienveillant, bien évidemment.

32e : L’Italie est bien revenue dans la partie après avoir subi la domination brésilienne. C’est équilibré et plutôt plaisant pour l’instant.

28e : Et le but italien ! Oui, oui mais non en fait. Il est refusé pour hors-jeu. Dommage l’enchaînement contrôle-frappe de Girelli était magnifique

25e : La réaction italienne avec la frappe enroulée de Cernoia qui passe juste à côté.

22e : ET LA FRAPPE DE DEBINHA qui passe à côté. Encore une belle occasion pour les Brésiliennes

20e : Après un début de match timide, le Brésil est en train de prendre l’ascendant sur les Italiennes

18e: Le Brésil touche la barre!!! Sur un corner direct de Marta, la Seleçao a bien faillli ouvrir la marque

17e : Quel geste de Debinha qui a failli nous marquer le but du Mondial en reprenant un corner brésilien d’une superbe talonnade

16e : Premier carton jaune du match pour l’Italienne Elisa Bartoli coupable d’un tacle trop appuyé sur une Brésilienne.

13e : Et le but de l’Australie dans l’autre match du groupe face à la Jamaïque. Ce qui rétrograde le Brésil à la troisième place et leur offre la France en huitièmes. Mais rien n’est fait. Il reste du temps.

 

12e: Pour l'instant, ça joue sur un très bon rythme. Début de match très intense avec une joueuse qui se démarque des autres. L'Italienne Barbara Bonansea brille. 

10e : Pour rappel, on vous remet le classement du groupe C avant cette dernière journée. Le troisième de cette poule a de grandes chances de jouer les Bleues en huitième de finale.

 

7e : Le public italien est présent en nombre au stade du Hainaut. On entend bien les "Italia, Italia" résonner dans l’enceinte valenciennoise

5e : Oh la première occasion italienne. Belle action qui se termine par une frappe de Bonansea détournée par Barbara

3e : Et le public qui s’enflamme pour un superbe tacle de Guagni, la défenseuse italienne. J’aime cet esprit !

C'est parti au stade du Hainaut! 

20h55 : Les hymnes viennent de retentir dans le stade. Deux mélodies mais aussi deux maillots mythiques. Le bleu de l’Italie contre le jaune du Brésil, ça sent le gros match.

20h48 : Sinon, ça s’ambiance déjà à Valenciennes. La première ola a été lancée dans le stade alors que le match n’a pas encore commencé. Le public est en forme. Faut dire aussi qu’il fait beau, qu’il fait chaud et qu’on est dans le Nord donc bien reçu.

20h45 : Un mot aussi sur le stade du Hainaut qui est sans doute le plus beau stade de France. Et je ne dis pas ça parce que je suis né à Valenciennes. C’est déjà le quatrième match accueilli par l’enceinte nordiste dans cette coupe du monde. Le dernier qui a eu lieu samedi a marqué les esprits. Car avant le match contre le Cameroun, les supporters des Pays Bas avaient envahi la ville. Impressionnant ! On ne sera clairement pas sur la même ambiance ce soir. 

 

20h40: Et du côté brésilien, on a ça. Alors, j'y connais pas grand chose mais on m'a dit qu'il fallait suivre Marta et Cristiane. Attention aussi à Debinha, Ludmila et Monica même si Brandy n'est pas là ce soir. 

 

20h38: Un mot sur la composition des équipes. Côté italien, ça donne ça. 

 

20h25 : Info de la première importance. Le futur adversaire des Bleus se trouve peut-être ici. On ne va pas vous faire un roman pour comprendre le système de meilleur troisième. A moins d’avoir fait matchs sup, c’est pas super évident à saisir. En gros, la France jouera le 3e du groupe C s’il finit dans les meilleurs troisièmes. Actuellement, le Brésil et l’Australie sont à égalité à la deuxième place (3 points) derrière l’Italie (6 points). Si le Brésil bat l’Italie et l’Australie fait de même contre la Jamaïque, on aura trois équipes à égalité. Et là, bon courage. Bref, on sera fixé à la fin du match. Désolé pour ce post sans intérêt. Je vous mets en lien un papier d’un collègue qui essaie d’être plus clair.

 

20h : Salut à tous et bienvenue au stade du Hainaut de Valenciennes pour cette affiche qui fleure bon l’histoire du foot. Sauf que chez les filles, Brésil et Italie n’ont jamais rien gagné. Malgré Marta considérée pendant longtemps comme la meilleure joueuse du monde, la Seleçao féminine a atteint une seule fois la finale d’un Mondial (2007) sans jamais le remporter. Et cette année, les Auriverde sont déjà au pied du mur. Une défaite face à la Squadra Azzurra et ça pourrait déjà être le retour à la maison. Une issue pas impossible face à des Italiennes en pleine confiance. Avec deux victoires en deux matchs, les Transalpines sont déjà qualifiées pour les huitièmes et visent désormais la première place du groupe C. On va vous faire vivre en live depuis le stade du Hainaut cette belle affiche.