Strasbourg-Guingamp: Pourquoi, cette fois, on ne s’ennuiera pas devant le match

FOOTBALL Deux semaines après la victoire du Racing sur Guingamp en finale de la Coupe de la Ligue, Strasbourg et l’EAG se retrouvent ce samedi à la Meinau en Ligue 1

Alexia Ighirri

— 

Coupe de la Ligue: Strasbourg- Guingamp en finale
Coupe de la Ligue: Strasbourg- Guingamp en finale — Philippe HUGUEN / AFP
  • Deux semaines après une finale de la Coupe de la Ligue ennuyeuse, Strasbourg et Guingamp se retrouvent samedi (20h) au stade de la Meinau pour la 32e journée de Ligue 1.
  • Dynamique du Racing, urgence côté guingampais, état de la pelouse… Le match devrait toutefois être plus intéressant à suivre cette fois.

Strasbourg-Guingamp, ça ne vous dit rien cette affiche ? Non ? Alors c’est que vous n’avez pas suivi la Coupe de la Ligue cette année, une fois votre club de cœur éliminé. Ou alors votre cerveau a déjà décidé de faire abstraction de cette finale, qui s’est déroulée le 30 mars à Lille. Il faut dire que jusqu’à la panenka de Dimitri Liénard dans la séance de tirs au but, la rencontre avait quelque peu sombré dans l'ennui. « Une purge », diront certains.

Deux semaines après, les deux équipes se retrouvent samedi (20h) au stade de la Meinau dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Pour un nouveau Strasbourg-Guingamp ennuyant ? Pas si sûr.

« Un match ouvert cette fois-ci »

Supporter strasbourgeois, Frédéric assure que les circonstances du moment « promettent un match ouvert cette fois-ci. Ceux qui pensent à une nouvelle purge n’ont pas vu Strasbourg contre Reims et Paris. Le Racing jouera libéré pendant que Guingamp est dans l’obligation de venir faire un résultat ».

Depuis leur victoire en Coupe de la Ligue, les Strasbourgeois sont sur un nuage : ils ont obtenu le maintien en étrillant Reims (4-0), alors 3e meilleure défense du championnat, et ont fait trembler les Parisiens en décrochant un point au Parc des princes (2-2). Troisième meilleure attaque du championnat, le Racing a marqué 51 buts après 31 matchs en Ligue 1 pour la première fois depuis la saison 1978-79 (53), lors du dernier titre de champion de France, selon Racing Database. De quoi contraster avec Guingamp, lanterne rouge du championnat, qui «doit gagner pour se sauver» dixit le supporter du Racing Manu. Lui non plus ne croit pas à une nouvelle mauvaise prestation, avançant deux autres explications : « On a un terrain de meilleure qualité, on ne joue pas avec un ballon de beach soccer ».

« Les pneus d’une 205 sur une Ferrari »

Interrogé sur la mauvaise prestation technique des footballeurs en finale à Lille, les principaux acteurs avaient pointé du doigt la qualité médiocre de la pelouse du stade Pierre-Mauroy. Il y a quelques jours, Dimitri Liénard en a remis une dernière couche : « C’est comme si sur une Ferrari vous mettiez les pneus d’une 205, qu’est ce que vous voulez faire des tours de circuits avec ? ! On ne va pas trouver d’excuses mais le terrain pas arrosé, le ballon catastrophique… Quand on te donne des outils de m*****, on ne peut pas jouer au ballon. » Avant de signaler que le terrain de la Meinau se porte bien. En cas de mauvaise performance samedi contre Guingamp, cet argument risque donc de ne pas tenir.