OL: Pour les Bad Gones, «seul le départ de Bruno Genesio pourra permettre un climat plus serein»

FOOTBALL Le principal groupe de supporters de l'OL souhaite clairement le départ de Bruno Genesio à la fin de la saison et va en faire part à Jean-Michel Aulas

Jérémy Laugier

— 

Les Bad Gones, ici lors d'un choc OL-OM en décembre 2017 pour fêter les 30 ans du groupe du supporters du virage nord à Décines.
Les Bad Gones, ici lors d'un choc OL-OM en décembre 2017 pour fêter les 30 ans du groupe du supporters du virage nord à Décines. — ROMAIN LAFABREGUE/AFP
  • Le plus important groupe de supporters lyonnais, les Bad Gones-Kop Virage Nord (6.300 membres), publie ce mercredi un communiqué sur Facebook pour demander le départ de Bruno Genesio en fin de saison.
  • Cette prise de position, qui devance le rendez-vous entre Bad Gones et Jean-Michel Aulas prévu la semaine prochaine, a clairement agacé le président de l’OL.
  • Celui-ci annoncera finalement la décision concernant l’avenir de Bruno Genesio le 2 avril, jour de demi-finale de Coupe de France entre Lyon et Rennes.

Le 19 mai 2018, le virage nord avait pour la première fois pris officiellement position contre Bruno Genesio, lors de la dernière journée de Ligue 1 contre Nice (3-2). « Bruno, ton amour pour l’OL t’honore mais il est temps de tourner la page », annonçait alors le plus important groupe de supporters du club (6.300 membres), remettant le couvert quelques jours plus tard avec un communiqué.

Hormis des sifflets plus ou moins fournis lorsque le nom de l’entraîneur lyonnais est annoncé avant les matchs, les Bad Gones n’avaient pas encore exprimé leur souhait cette saison quant au sort de Bruno Genesio, qui doit être tranché par Jean-Michel Aulas le 2 avril.

« Charge à Aulas de prendre sa décision et de l’assumer »

C’est chose faite ce mercredi avec un communiqué publié sur leur compte Facebook. « Nous estimons, comme nous l’avons déjà affirmé la saison passée, que seul le départ de Bruno Genesio pourra permettre un climat plus serein autour du club. Et sans sérénité, notre club ne pourra retrouver les sommets auquel il est destiné », indiquent clairement les Bad Gones, qui vont rencontrer JMA la semaine prochaine « pour lui exprimer à nouveau notre position ».

Lundi, les Lyon 1950 (virage sud) ont pu échanger avec le président de l’OL quant à la situation de Bruno Genesio, en poste depuis décembre 2015 et dont le contrat actuel s’achève en juin prochain. « Charge à lui [Jean-Michel Aulas] ensuite de prendre sa décision, si elle n’est pas déjà prise, et de l’assumer », conclut le groupe de supporters du virage nord. « Ce ne sont pas les supporters qui décident de la gouvernance du club, a répondu un JMA très agacé après le match OL-Wolfsburg. Ça fait 30 ans que je dirige le club, je pense pas trop mal, et ce n’est pas la réaction de quelques-uns qui peut me faire changer d’orientation. »