OM-OGCN: Interpellé et interné avant le match, un supporter emblématique de Nice libéré

FOOTBALL Il s’était rendu au Vélodrome alors que le déplacement à Marseille était interdit pour les supporters niçois

M.F.

— 

Paul Capietto, le berger de Nice, est un emblématique supporter de l'OGC Nice.
Paul Capietto, le berger de Nice, est un emblématique supporter de l'OGC Nice. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

C’est à vélo et les skis aux pieds que Paul est arrivé au stade Vélodrome. Comme pour chaque match, il a aussi effectué ses fameuses roulades. Sauf que cette fois, celui que tous les supporters du Gym connaissent sous le pseudonyme du Berger de Nice s’est retrouvé interpellé, puis interné. Selon Nice-Matin, il vient d’être libéré.

Dimanche soir à 21 heures, l’OGC Nice affrontait l’Olympique de Marseille. Le Berger s’est retrouvé au pied du Vélodrome. Mais le déplacement était interdit pour les Niçois. A 72 ans, Paul a été placé en garde à vue puis interné dans le service psychiatrique de l’ hôpital La Timone, son comportement inquiétant les policiers qui l’avaient pris en charge.

« Simplement heureux de vivre »

Ce n’est que ce mardi après-midi que le Berger a retrouvé la liberté. « Le médecin qui l’a examiné ne savait pas s’il était dans une phase de délire ponctuel ou s’il était tout le temps comme ça, en train de rire. Lorsque l’hôpital m’a contacté, j’ai expliqué qu’il était tout le temps comme ça, raconte l’un de ses amis dans les colonnes du quotidien local. Qu’ils pouvaient le laisser sortir, que je m’en portais garant. Paul est simplement heureux de vivre. »

Le consultant de Canal + Laurent Paganelli et le rappeur Kaotik ont également soutenu le supporter. Pour qu’il retrouve son vélo, ses skis et ses Aiglons préférés le plus vite possible.