Etoile-Rouge-PSG: «On n’aura pas le temps de regarder les supporters », Mbappé pas trop inquiet de l’ambiance

FOOTBALL Le jeune attaquant parisien a relativisé l’importance du public serbe pour le dernier match de poule de Ligue des champions…

Julien Laloye

— 

Kylian Mbappé à Belgrade, le 11 décembre 2018.
Kylian Mbappé à Belgrade, le 11 décembre 2018. — ANDREJ ISAKOVIC / AFP

De notre envoyé spécial à Belgrade,

Commençons d’emblée par la bonne nouvelle en provenance du Rajko Mitic Stadion, où l’humidité promet de faire des morts parmi la cohorte de suiveurs mardi soir, même si les plus chanceux devraient s’en tirer avec une simple pneumonie. Neymar, qui était sagement resté en salle dimanche, a participé à l’entraînement de veille de match emmitouflé dans un bonnet XXL.

Neymar a priori partant

Enfin, au moins le temps du quart d’heure réglementaire accordé aux médias, qui ont pu assister à un exercice de conservation de balle à la main qui leur a rappelé pourquoi ils faisaient ce beau métier. Confirmation de Tuchel, le Brésilien jouera d’entrée sauf rechute à l’adducteur pendant la séance.

A ce propos, c’est la première fois dans cette campagne de Ligue des champions que le PSG se donne la peine de venir s’entraîner dans le stade de l’adversaire la veille de match. Une précaution supplémentaire pour mieux prendre la mesure de la chaude ambiance qui attend les joueurs parisiens, 55.000 fans à bloc et une équipe qui peut encore se qualifier pour la Ligue Europa en cas de victoire ? Pas vraiment, nous a refroidi d’emblée le coach allemand

Je préfère faire un vrai entraînement tactique chez nous, mais le programme avait été prévu avant l’annulation du match contre Montpellier. À la place, on a été en repos le samedi. Du coup, cela a changé les données et ce n’était plus possible de s’entraîner tactiquement avant à la maison puis de faire le vol ensuite. Mais c’est une bonne occasion de sentir le stade, le terrain ».

 

Au moins Tuchel a-t-il été poli envers ses hôtes au moment d’évoquer la ferveur du public serbe. Kylian Mbappé, pour une fois expéditif devant les micros, n’a même pas eu cette prévenance. Comme si on pouvait être surpris que le gamin soit au-dessus des contingences humaines, capable de régaler sur Pluton ou à Belgrade selon le programme. « Dans le groupe, on a eu de très belles ambiances, comme à Naples ou à Liverpool. C’est une expérience nouvelle, je ne suis jamais venu en Serbie avec les pros, mais on est là pour gagner et on n’aura pas trop le temps de regarder les supporters ».

Relancé par un confrère local déçu qui lui rappelait un passage ici avec les Bleus chez les U19 pour le premier titre de sa carrière, Kylian renvoyait un passing dans les pieds : « Je me souviens, on avait gagné 1-0 et j’avais marqué ». La même mercredi patron.