Bordeaux-ASSE: Les Girondins passent aux Verts après un match fou (3-2)

FOOTBALL Les Bordelais retrouvent la première partie du classement grâce à cette victoire…

Clément Carpentier

— 

Sabaly trouve le poteau pour les Girondins sur cette action.
Sabaly trouve le poteau pour les Girondins sur cette action. — Nicolas Tucat / AFP
  • Bordeaux s’impose face à l’ASSE lors de la 16e journée de Ligue 1.
  • Les deux équipes ont livré un match à suspens et le VAR a encore fait des siennes.
  • Les Girondins remontent à la 10e du championnat.

Ils ont de la ressource. Trois jours après leur match nul face au PSG, les Girondins enchaînent une victoire face à Saint-Etienne au bout d’un match complètement fou (3-2). Un succès acquis avec les tripes qui permet aux Bordelais de retrouver la première partie du classement de la Ligue 1.

Bordeaux insubmersible

On ne savait pas dans quel état les Girondins allaient se présenter face aux Verts après le petit exploit, dimanche, face à Paris. Eh bien, les joueurs de Ricardo ont la forme en ce moment. Ils pètent le feu. Un nouvelle fois, ils sont revenus au score grâce à Briand (1-1, 22e) dans un premier temps avant d’aller chercher la victoire dans les ultimes secondes sur un très beau coup de tête au premier poteau de Pablo (3-2, 90e). Ce succès permet surtout à Bordeaux de rebasculer dans la première partie du championnat (9e) et de recoller aux places européennes.

Khazri signe son retour

Il connaît le Matmut Atlantique comme sa poche pour l’avoir fréquenté avec le maillot des Girondins. Mercredi soir, Wahbi Khazri a fait le tour du propriétaire. En grande forme depuis le début de la saison, l’attaquant tunisien a inscrit son 8e but de la saison en égalisant (2-2, 67e) pour l’AS Saint-Etienne. Malheureusement pour les Verts, ça n’a pas suffi pour enfin ramener une victoire à l’extérieur. Comme n’a pas suffi non plus le but de Diony en début de match (0-1, 16e). Malgré cette défaite, les joueurs de Jean-Louis Garcia conservent leur place dans le haut de tableau (6e) notamment grâce aux défaites de Lyon et Marseille.

Le VAR, cette fois-ci bordelais

Après les deux buts refusés pour hors-jeu à Dijon ou encore celui accordé à Neymar face à Paris, la vidéo assistance arbitrage a enfin souri aux Girondins. Tout d’abord quand Clément Turpin leur a accordé un penalty pour une main stéphanoise. Un penalty transformé par Kamano (2-1, 57e). Et puis surtout quand le même Clément Turpin a expulsé Younousse Sankharé avant de le rappeler sur le terrain alors que le joueur était déjà aux vestiaires. Là aussi après avoir fait appel au VAR.