Stade Rennais: Romain Del Castillo, itinéraire d'un attaquant pas comme les autres

FOOTBALL L’ancien joueur de l'Olympique Lyonnais évoluera ce vendredi avec l’Equipe de France Espoirs face à la Turquie...

Camille Allain

— 

Le joueur du Stade Rennais Romain Del Castillo, ici lors du match à Nice, le 14 septembre 2018.
Le joueur du Stade Rennais Romain Del Castillo, ici lors du match à Nice, le 14 septembre 2018. — Frederic Dides / SIPA
  • Transféré au Stade Rennais cet été, Romain Del Castillo présente un petit gabarit atypique. Réputé discret, il a réussi à se faire une place dans l'effectif rennais.
  • Il jouera ce vendredi avec l'Equipe de France Espoirs face à la Turquie.
  • Ses anciens formateurs à l'Olympique Lyonnais louent ses qualités mentales et physiques.
  • Romain Del Castillo a rejoint les anciens Lyonnais Clément Grenier, Hatem Ben Arfa et Medhi Zeffane en Bretagne. 

Il n’était pas le nom le plus ronflant du mercato estival rennais. Arrivé sans faire de bruit dans l’ombre de Clément Grenier, de Mbaye Niang et d’Hatem Ben Arfa, Romain Del Castillo était pourtant l’une des « cibles » de Sabri Lamouchi. Sélectionné avec l’Equipe de France Espoirs, le jeune ailier de 22 ans affronte ce vendredi la Turquie en amical. La cinquième sélection d’un joueur pas comme les autres.

« Il est arrivé à 17 ans chez nous. C’est assez tard pour intégrer la formation. On a tenté un pari avec lui », se souvient Armand Garrido. Aujourd’hui membre de la cellule de recrutement de l’Olympique Lyonnais, l’ancien entraîneur des U16 et U17 garde « un très bon souvenir » de Romain Del Castillo. « Il est discret. Mais il a toujours su élever son niveau de jeu pour trouver sa place dans le groupe. »

Quand il a été repéré par Rennes, le joueur né à Lyon et formé à l’OL vivait une saison pleine en Ligue 2 en prêt avec Nîmes. Ses quatre buts et sept passes décisives contribueront à faire remonter le club du Gard en Ligue 1. « Le coach nous demandait beaucoup de passer par lui pour qu’il apporte toute sa percussion et sa grosse qualité technique à notre attaque », expliquait le gardien nîmois Baptiste Valette l’an dernier.

« Il est toujours attiré par le but »

Les Crocodiles auraient bien aimé le garder, mais le Stade Rennais s’est montré plus offrant auprès de l’Olympique Lyonnais, déboursant deux millions d’euros. « Je ne suis pas surpris de son parcours. Romain est un garçon gentil avec de grandes qualités, un vrai bosseur. Il est toujours attiré par le but. Il est rapide, agile balle au pied », encense Joël Fréchet, l’ancien entraîneur des U16 de l’OL qui loue « les grosses qualités mentales » de son ancien protégé.

Dans un monde où il faut souvent imposer son physique et sa gouaille pour se faire une place, le profil de Romain del Castillo détonne. Réputé très discret, celui qui a été prêté à Bourg-en-Bresse, affiche en plus un petit gabarit de 1,72m et 60 kilos. « Plus jeune, il était déjà un peu frêle. Il va sans doute devoir s’épaissir un peu. Mais il compense par ses qualités balle au pied », poursuit son ancien entraîneur.

« Au service du collectif avant de penser à lui »

Souvent aligné à gauche à Rennes, l’ancien Lyonnais a su montrer sa motivation à Sabri Lamouchi, qui l’a récompensé en le titularisant à plusieurs reprises, y compris en Ligue Europa. Mais le petit ailier devra se montrer plus décisif pour s’imposer dans la durée. « C’est quelqu’un qui se met au service du collectif avant de penser à lui. C’est un excellent partenaire. Et ça, les entraîneurs le voient », embraye Stéphane Roche, directeur du centre de formation des Gones. Son heure viendra.