VIDEO. OL-FC Nantes: «Je donne tout pour mes joueurs»… Miguel Cardoso s’accroche (en vain) avec un nul probant à Lyon

FOOTBALL Avant d'être officiellement licencié par Waldemar Kita dans les prochaines heures, Miguel Cardoso a ramené samedi avec son groupe un épatant point du Parc OL (1-1)...

A Lyon, Jérémy Laugier (avec D.P.)

— 

Le milieu brésilien Lucas Evangelista se heurte ici à l'ancien capitaine nantais Léo Dubois.
Le milieu brésilien Lucas Evangelista se heurte ici à l'ancien capitaine nantais Léo Dubois. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
  • Sans complexes et bien organisés, les Nantais ont énormément gêné l’OL samedi, obtenant au final un match nul mérité (1-1).
  • Une performance de choix qui ne va pas remettre en cause le choix de la direction du club de se séparer de Miguel Cardoso. Celui-ci devrait être remplacé sur le banc par Vahid Halilhodzic.

Pour fêter son égalisation à l’heure de jeu d’une belle frappe lointaine, Gabriel Boschilia a spontanément filé samedi, suivi par quelques partenaires, vers le banc de touche nantais et particulièrement auprès de Miguel Cardoso. Une image symbolique qui ne devrait rien changer du sort de l’entraîneur portugais. Selon 20 Minutes, Waldemar Kita est bien déterminé à le licencier et il va rencontrer, ce dimanche matin à Paris, Vahid Halilhodzic, qu’il a choisi comme futur coach des Canaris.

Pour son 8e et dernier match officiel à la tête du FC Nantes, Miguel Cardoso a réussi un joli coup, en tenant tête (1-1) à un OL métamorphosé depuis le succès à Manchester City (1-2) la semaine passée. « Même quand on a ouvert le score, on sentait bien que l’équipe nantaise nous dominait dans le jeu, confiait même Bruno Genesio samedi soir. Elle gagnait les duels et elle se créait des occasions assez facilement à chaque fois qu’on perdait le ballon. On peut même dire qu’on s’en sort bien quand on pense à l’action de Majeed Waris. »

« Un état d’esprit irréprochable »

A la 90e minute, l’attaquant ghanéen a en effet eu la balle de la gagne mais sa reprise à bout portant a heurté le montant d’Anthony Lopes. Comme pour la conférence d’avant-match la veille, l’ancien entraîneur de Rio Ave a refusé de commenter devant les médias son proche licenciement. Il en a dit davantage au micro de beIN Sports : « J’ai mon contrat avec le club. Je vais préparer le prochain match avec la même intensité, la même volonté et le même plaisir. Personne ne m’a dit qu’il en serait autrement donc je donne tout pour mes joueurs, qui ont un caractère incroyable ».

« Le coach a préparé le match comme si c’était son premier, de manière très professionnelle », assure Valentin Rongier. Le capitaine du FCN a notamment révélé comment cette performance inattendue avait pris forme en amont, malgré un contexte pesant.

« C’est surtout la manière qu’il faut retenir. Jusqu’à la dernière seconde, on a eu un état d’esprit irréprochable, et c’est ce qui nous a manqué sur le dernier match [1-2 contre Nice]. On est concentré sur le terrain. On est tous ensemble, que ça aille bien ou mal. Cette solidarité va faire notre force cette saison. Contrairement à ce qu’on faisait sur les dernières prestations, on a attendu un peu plus bas et on n’est pas trop allé presser les deux défenseurs centraux. Ça nous a permis d’avoir plus de jus pour repartir en contres et mettre en danger les Lyonnais. »

« On ne lâchera rien, même dans la difficulté »

Un nul aux allures de déclic pour ce groupe toujours 19e de Ligue 1 malgré tout ? « On a montré qu’on était capable de réagir et même de viser la victoire contre une belle équipe, souligne Lucas Lima. On a été plus compact et on a compris que parfois, ce n’est pas possible de beaucoup s’exposer contre une formation comme l’OL. Avec le coach, on est ensemble et on ne lâchera rien, même dans la difficulté. »

Un message positif et fédérateur partagé par le latéral brésilien Fabio, qui a pris part à sa première rencontre officielle avec les Canaris samedi : « Je pense que le match de Manchester City a changé la saison de l’OL et que ce très bon point pourrait avoir le même effet sur notre confiance. Concernant les choix du club, ce n’est pas à moi de commenter ça. Nous travaillons dur et nous restons soudés. »

« Aujourd’hui, le FC Nantes n’est pas à sa place »

Reste à savoir avec qui les joueurs travailleront lors du prochain entraînement mardi. Un flou qui ne laisse pas indifférent le latéral lyonnais Léo Dubois, encore capitaine de cette équipe il y a quelques mois.

« Même si ça ne me regarde plus forcément, je suis très triste pour eux, explique le joueur s’étant engagé libre avec Lyon lors du mercato hivernal. Je pense qu’ils peuvent vite relever la tête quand on voit leur bon football affiché ce soir. Aujourd’hui, le FC Nantes n’est pas à sa place. » Vahid Halilhodzic devrait être l’heureux élu pour tenter de confirmer la belle réaction vue à Lyon.