Ligue 1: Lyon lâche des points inattendus... Tatarusanu a été énorme en repoussant un penalty de Fekir... OL-FC Nantes à revivre

FOOTBALL Très convaincants depuis leur exploit à Manchester City (1-2), les Lyonnais ont laissé filer des points face à un FC Nantes méritant ce samedi (1-1)...

Au Parc OL, Jérémy Laugier

— 

Buteur face à l'OM dimanche dernier, Houssem Aouar a remis ça ce samedi face à Nantes (1-1).
Buteur face à l'OM dimanche dernier, Houssem Aouar a remis ça ce samedi face à Nantes (1-1). — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Ligue 1 - 8e journée

OL - FC Nantes 1-1 (Aouar 22e pour Lyon; Boschilia 62e pour Nantes)

Au Parc OL, avec aussi Angers-Guingamp (0-1, Benezet 45e +3), Caen-Amiens (1-0, Ninga 40e sur penalty), Reims-Bordeaux (0-0) et Strasbourg-Dijon (2-0, Da Costa 13e, Mothiba 81e, Martin 90e+2) en même temps

22h02 : On vous laisse avec les stats de ce match totalement inattendu au Parc OL. Vous retrouverez demain matin en ligne sur 20minutes.fr des articles revenant sur cet OL-Nantes (1-1), et notamment sur la situation de Miguel Cardoso, dont la conférence de presse peut s’annoncer savoureuse ce soir. Merci de nous avoir suivis et belle soirée/nuit à toutes et à tous.

 

Rien n'a bougé sur les autres pelouses: succès de Caen (1-0 contre Amiens), Guingamp (0-1 à Angers) et Strasbourg (3-0 face à Dijon), et nul entre Reims et Bordeaux ce soir (0-0).

C'est fini, Nantes obtient un match nul (1-1) absolument inespéré au vu de son parcours en Ligue 1, mais pas totalement immérité vu la rencontre du soir.

90e +7 : C’était exactement la même balle de match que celle convertie par Fekir la saison passée contre Monaco (3-2), vous remettez ? Mais cette fois, c’est Memphis Depay qui s’y colle et ne cadre pas.

Il y avait cinq minutes d'arrêts de jeu... et on joue la 97e, avec une éééééééénorme opportunité de coup franc pour Fekir !

Et de trois pour le Racing contre Dijon, avec cette fois-ci Jonas Martin (3-0, 90e +2). Sinon rien ne bouge ailleurs.

Ces cinq minutes d'arrêts de jeu vont valoir le coup, ça peut vraiment basculer des deux côtés tant Nantes a des coups à jouer en contres.

90e : Ouuuuuh la monstrueuse opportunité des Nantais ! Débordement de Rongier et centre en retrait qui trouve Majeed Waris. Celui-ci trouve le poteau de Lopes battu !

88e : Frayeur (une nouvelle fois) dans le stade avec une frappe lointaine d’Evangelista, profitant d’une mauvaise relance de Ndombele. Mais ça passe juste à côté du but d’un Lopes qui avait bien bondi sur le coup.

Il se passe tellement de choses au Parc OL qu’on pensait avoir loupé environ 17 buts dans notre « multiplex » du soir. Mais trop pas en fait, on n’a qu’un deuxième but strasbourgeois à vous annoncer contre Dijon, l’œuvre de Mothiba (2-0, 81e).

83e: Bertrand Traoré est décidément bien moins inspiré que face à l'OM la semaine passée. Il vient encore de manquer une belle opportunité de la tête.

80e : Enormissime Tatarusanu qui se détend comme pas possible pour aller chercher le penalty (plutôt bien tiré) de Fekir tout près du poteau ! On sait, on sait, un peno bien tiré, c’est un peno dedans…

78e: Oh oh l'appel à la VAR de Frank Schneider ! Ca donne un penalty pour l'OL en raison d'un tirage de maillot de Matthew Miazga sur Houssem Aouar, sur un coup franc de Fekir que Tatarusanu avait (tranquillement) repoussé.

76e : Ouiiiiii la rentrée de Rafael à la place de Marçal, la bromance attendue est en place pour les 15 dernières minutes de ce match devenu passionnant.

73e : Ce match devient absolument dingue ! Sur un ballon anodin après une relance de Lopes, Marcelo se fait prendre par Majeed Waris. Mais l’attaquant nantais, qui avait environ 32 secondes pour négocier son duel avec Anthony Lopes, se manque complètement et bute sur le gardien portugais. Alerte poncif du samedi soir : ne tiendrait-on pas là le tournant du match ?

71e: Double changement de Bruno Genesio avec Maxwel Cornet remplaçant Moussa Dembélé (snif), et le monstrueux Tanguy Ndombele qui prend la place de Pape Cheikh Diop.

67e : Waaaaaaaah alerte Amara Simba, après une frappe de Marçal repoussée à l’arrach' par Tatarusanu, cet athlète de Moussa Dembélé s’envole avec un retourné acrobatique incroyable et effleurant la lucarne du gardien nantais. Sérieux, ça aurait pu être le but de l’année en Ligue 1 vue la puissance et la spontanéité du ciseau. OK, il y a toujours 1-1, on se calme.

Boschilia fait des différences et Lucas Lima cause des soucis à Dubois... Ce match est devenu indécis vous l'aurez compris.

64e : L’OL a bien failli répondre direct. Coup franc de Memphis Depay pour Houssem Aouar, bien placé aux six mètres mais sa tête s’envole.

62e : Et bim, c’est pour nous et notre « un peu inoffensif » ça : grosse frappe soudaine de Boschilia de l’extérieur de la surface, décalé côté droit. Anthony Lopes est battu, sacré coup de froid au Parc OL (1-1) !

Mine de rien, les stats de la LFP confirment bien notre impression que Nantes est plutôt dans le coup sur ce match, même si l’ensemble a l’air un peu inoffensif : 52 % de possession et 9 tirs à 5 en faveur des Canaris sur la première période.

 

54e : Enorme récupération de Moussa Dembélé au milieu du terrain, en mode tank, mais un tank rapide, ne nous méprenons pas. Ça se finit quelques secondes plus tard par une tentative lointaine de Traoré déviée en corner. Le double buteur à Dijon n’est pas hypra facile à trouver sur ce match, mais il fait quand même des allures de belle pioche de fin de mercato.

A noter qu’en marquant au bout des arrêts de jeu de la première période, Nicolas Benezet permet à Guingamp de mener à Angers (0-1, 45e+3). Les premiers points des Bretons cette saison ?

49e: Les vagues lyonnaises se poursuivent en ce début de deuxième période: double arrêt de Tatarusanu devant Dembélé et Fekir. 

47e: OK, l'idée est clairement de se mettre très vite à l'abri côté lyonnais: Memphis Depay sert Nabil Fekir qui trouve d'emblée le poteau !

46e: C'est reparti pour cet OL-Nantes !

C'est la mi-temps au Parc OL de Décines. Lyon maîtrise globalement son match mais n'a eu que trois véritables opportunités, dont le but d'Houssem Aouar qui change tout (1-0, 22e). En tout cas, les Canaris ne se sabordent pas pour la probable der de Cardoso sur le banc. On se retrouve très vite msieurs dames.

Nantes finit pas mal cette première période, ce qui peut laisser un peu d'espoir aux joueurs de Miguel Cardoso.

On nous signale dans l'oreillette que Caen vient d'ouvrir le score contre Amiens grâce à un penalty de Ninga (1-0, 40e).

42e: On savait que Lucas Lima pouvait être un sacré tireur de coups francs. Sa tentative aux 20 mètres était limite en lucarne mais Anthony Lopes s'est parfaitement détendu. Premier tir cadré nantais au passage (contre quatre à l'OL).

38e : Sacrée régalade côté OL : Nabil Fekir signe une belle ouverture pour Moussa Dembélé. Contrôle parfait de l’ancien du Celtic qui enchaîne une grosse frappe mais joli réflexe de Tatarusanu. Ça sent clairement le 2-0 avant la pause…

37e: Aucune réaction nantaise depuis le but d'Houssem Aouar. Les Canaris ont désormais du mal à passer le milieu de terrain.

32e: Belle petite frappe croisée de Marçal, assez saignant pour sa reprise après de longs mois sans titularisation, mais cette fois Tatarusanu se détend bien.

Si vous vous posez la question, aucune référence n’a été faite en banderoles ou chants à la polémique de dimanche côté virage nord/Bad Gones. Ambiance tranquillou au Parc OL ce soir. Rappelons que les Bad Gones ont écrit un communiqué sur cette affaire hier.

 

29e : Gros gros tacle de Jérémy Morel sur Boschilia, et carton jaune logique pour le défenseur lyonnais.

Ça sent clairement la bonne période lyonnaise dans cette saison, vu comme le match tourne vite en leur faveur, malgré une entame correcte-sans plus.

22e: Et but lyonnais !!!! Sans être vraiment dangereux sur les 20 premières minutes, l'OL débloque vite le match. Action initiée et conclue par cet excellent Houssem Aouar. Débordement de Marçal et belle remise de Dembélé au passage. Tatarusanu pas merveilleux sur le coup au moment de se coucher.

20e: Petit tour des stades de notre tendre Ligue 1, et ça pleut des 0-0, hormis à Strasbourg où le Racing a ouvert la marque contre Dijon grâce à Nuno Da Costa (1-0, 13e). 

Niveau possession, c’est pile du 50-50 jusque-là, le FC Nantes est loin d’être acculé d’emblée comme a pu l’être Dijon mercredi.

16e: L'ancien Nantais Léo Dubois vient de se faire bien secouer dans les airs par Lucas Lima, qui se prend un carton jaune sur le coup.

14e: Centre dangereux de Fabio, bien lancé par Rongier, mais jaillissement efficace de Morel, qui enchaîne une deuxième titularisation de rang (ce coup-ci à la place de Denayer).

10e : Enorme opportunité pour le FC Nantes : sur un corner, Matthew Miazga se retrouve seul à quasiment six mètres des buts de Lopes, mais il expédie une reprise largement au-dessus.

 

4e : Premier numéro de Nabil Fekir depuis le côté gauche : il élimine deux joueurs, dont Abdoulaye Traoré, puis bute sur Tatarusanu dans un angle fermé.

C'est parti ici à Lyon !

19h53: Les chances nantaises sont encore  un peu revues à la baisse avec l'absence d'Emiliano Sala (ischios, pas dans le groupe). Majeed Waris sera en pointe, et le frère de Rafael, Fabio, va bien vivre les premières minutes de sa carrière en Ligue 1 ce soir.

 

19h48 : Sans plus tarder : voici les compos, à commencer par celle de l’OL. Pour la première fois, Memphis Depay et Moussa Dembélé seront associés devant, aux côtés de Nabil Fekir. A noter aussi le retour de Fernando Marçal à gauche et la présence de Rafael sur le banc. Pas de duel entre jumeaux au coup d’envoi donc (snif).

 

19h45 : Bonsoir à tous, nous voilà en place au Parc OL pour vous faire vivre ce match Lyon-Nantes, principale affiche de ce samedi soir en Ligue 1. Bon s’il y a un triplé de Stéphane Bahoken ou de Nuno Da Costa sur un autre stade, on vous tiendra également au courant, promis.

19h : Et hop, pour ceux à qui la riche actualité nantaise en coulisses aurait échappé cette semaine, notre journaliste spécialiste du FC Nantes, David Phelippeau, explique pourquoi le point de non-retour a été atteint entre le coach Miguel Cardoso et le club.

 

19h : Pour bien vous mettre dans le bain, on vous suggère deux lectures liées à cet OL-FC Nantes. On commence par une histoire sympa, à savoir la possible première opposition de toute leur carrière, entre les jumeaux brésiliens Rafael (OL) et Fabio (Nantes). On s’est demandé comment un footballeur pro pouvait aborder un match contre son frangin, avec notamment des témoignages de Lionel Zouma et Ricardo Faty.

 

19h : Bonjour msieurs dames. Bienvenue sur le site de 20 Minutes pour suivre cette rencontre de Ligue 1 entre l’OL et le FC Nantes. Un choc a priori extrêmement déséquilibré, tant sur les forces en présence que sur les dynamiques des deux équipes. Mais notre championnat sait souvent se montrer déroutant, n’est-ce pas ?

Hello les gens, vous sentez le match qui coûte déjà cher, ce soir au formidable outil ? D’un côté, on a l’OL, équipe en forme du moment depuis un exploit colossal à Manchester City (1-2). Les hommes de Bruno Genesio ont retrouvé la sérénité et la dynamique d’un favori à la deuxième place en Ligue 1 en faisant forte impression contre l’OM (4-2) puis à Dijon (0-3). Comme le voisin stéphanois s’est symboliquement emparé de ce statut de dauphin du PSG vendredi (2-0 face à Monaco) et que les « petits » du championnat ont régulièrement réussi des coups dans le Rhône (ah ces fameuses galères contre les blocs bas côté OL), les Lyonnais auront une belle série et un statut à confirmer. De l’autre côté, le FC Nantes, 19e avec un seul succès en sept journées, est en pleine implosion. Dans un contexte très particulier, avec Miguel Cardoso (déjà) sur le départ et Vahid Halilhodzic en passe de prendre sa place sur le banc, les Canaris pourraient-ils se réveiller de manière inattendue à Lyon ?

>> Rendez-vous à 19h45 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 20 heures…