Bordeaux-Nîmes: Qu’on se le dise, les Crocos «n’ont pas volé leur place» en Ligue 1

FOOTBALL Les joueurs de Bernard Blaquart ramènent un très bon match nul de Bordeaux (3-3)....

Clément Carpentier

— 

Les Crocos, toujours aussi solidaires, arrachent un point à Bordeaux.
Les Crocos, toujours aussi solidaires, arrachent un point à Bordeaux. — Georges Gobet / AFP
  • Nîmes arrache le match nul à Bordeaux.
  • Les Crocos font partie des meilleures attaques de la Ligue 1 (12 buts en cinq journées).
  • Ils pointent à la 8e place du championnat avant d’aller à Monaco.

Nîmes n’est vraiment un promu comme un autre. A Bordeaux, les Crocos l’ont encore démontré en arrachant le point du nul dans un match complètement fou (3-3) lors de la 5e journée de Ligue 1. Pour l’instant, tout va pour le mieux pour le Nîmes Olympique. Pourtant, cette équipe a déjà défié Marseille, Paris et Bordeaux…

« Il y a de la frustration mais aussi beaucoup de fierté »

« On a un début de calendrier compliqué car on va encore à Monaco dans cinq jours. En tout cas, c’est vraiment très encourageant car on ne savait pas trop où on allait. On montre qu’on n’a pas volé notre place dans ce championnat », savoure Bernard Blaquart. Au point que l’entraîneur nîmois devient gourmand : « C’est un sentiment partagé sur ce match car on prend un point à Bordeaux mais je pense qu’au fond, les joueurs ont des regrets. On a pris l’eau quelques minutes à cause d’un petit manque d’expérience. »

Il parle évidemment de ce début de deuxième mi-temps où son équipe a disparu l’espace d’un instant pour permettre aux Girondins de renverser le score (3-2). Dommage car en fin de première mi-temps, Guillaume et surtout Bobichon d’un magnifique coup franc avaient donné l’avantage aux Crocos (2-1). « Il y a de la frustration mais aussi beaucoup de fierté, savoure le gardien Paul Bernardoni, car on arrive à revenir au score et ce n’est pas la première fois. Il faut à tout prix garder cet état d’esprit. »

Bozok ouvre enfin son compteur en Ligue 1

Titularisé par Bernard Blaquart, c’est l’ancien meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière, Umut Bozok​ qui a finalement permis à son équipe de repartir avec le nul en inscrivant son premier but à l’étage supérieur. En tout cas, le Nîmes Olympique a confirmé son statut d’équipe (très) joueuse et bonne nouvelle, ça ne risque pas de changer selon son entraîneur : « Moi, je ne viens pas au stade pour m’emmerder. On a une équipe offensive. Après, on ne s’attendait pas à mettre autant de buts. »

Promu ou pas, son équipe fait bien partie des trois meilleures attaques de la Ligue 1. « Il n’y a pas beaucoup d’autres formations qui proposent autant de jeu. Faire autant de spectacle, c’est un vrai plaisir ! » pour Paul Bernardoni. Et peu importe s’il a déjà encaissé 12 buts en cinq journées car avec ses coéquipiers, ils pointent à la 8e place de la Ligue 1. Pourvu que ça dure pour les Crocos.

>> A lire aussi : Trois ans de prison pour les anciens dirigeants du Nîmes Olympique

>> A lire aussi : Ricardo, un entraîneur réduit au silence faute de diplôme

>> A lire aussi : Mbappé suspendu trois matchs ferme par la commission de discipline de la LFP