Lyon: «Je ne regrette pas ma réaction»… Genesio revient sur son altercation avec « des sympathisants » de l’OL

FOOTBALL L’entraîneur de l’OL Bruno Genesio est revenu ce jeudi sur sa fameuse soirée d’anniversaire, conclue par une altercation « complètement liée à [ma] fonction d’entraîneur »…

Jérémy Laugier

— 

Bruno Genesio, ici lors d'un match amical de l'OL à Huddersfield le 25 juillet.
Bruno Genesio, ici lors d'un match amical de l'OL à Huddersfield le 25 juillet. — Matt West/BPI/Shutterst/SIPA

En se présentant en conférence de presse ce jeudi, Bruno Genesio devait se douter qu’il ne serait pas beaucoup question du système tactique caennais, le prochain adversaire de l'OL samedi (17 heures). L’entraîneur lyonnais a accepté de revenir, pour la première fois, sur cette soirée d'anniversaire du 1er septembre qui a tant fait parler.

« Je comprends les critiques, je comprends qu’on puisse être en désaccord avec certains de mes choix, je comprends plein de choses, jusqu’à ce que certaines limites soient franchies. Lorsque certaines limites sont franchies, je ne peux pas rester de marbre », explique Bruno Genesio, rappelant qu'« il y a un an, il y avait eu la divulgation de mon numéro de téléphone sur Twitter, ce qui m’avait valu une centaine d’insultes et de menaces ».

« On a l’habitude de vivre ces moments de pression à Lyon »

Pour lui, il n’y a aucun doute : « Cette fameuse altercation est complètement liée à ma fonction d’entraîneur ». Le coach de l’OL tient à préciser : « Je n’assimile en aucun cas ces personnes aux supporters. Ce sont sûrement des sympathisants, des gens qui viennent aux matchs, mais certainement pas des supporters. »

Finalement, regrette-t-il tout de cet épisode extrêmement médiatisé depuis près de deux semaines ? « Je regrette d’être sorti, j’ai fait mon mea culpa devant les personnes concernées au club. Je regrette d’avoir été là à cette heure-là mais je ne regrette pas ma réaction », confie Bruno Genesio. Avant de rappeler, au vu de la situation sportive déjà préoccupante (2 défaites en 4 journées de L1) : « On a l’habitude de vivre ces moments de pression à Lyon. »

>> A lire aussi : «Tout le monde me demande des recrues depuis»… Aulas propose (en mode troll) à un supporter de lui succéder

>> A lire aussi : «Bruno Genesio ne pensait pas que ça pouvait aller aussi loin»… Et si l’environnement lyonnais n’était plus si paisible?