OL: Jean-Michel Aulas et le «complexe PSG» du «lobby» des supporters lyonnais anti-Genesio

FOOTBALL Dans une interview, le président de Lyon est revenu sur l'ambiance autour de son coach...

B.V.

— 

Bruno Genesio, le coach de l'OL, lors d'un match amical contre Huddersfield Town, le 25 juillet 2018.
Bruno Genesio, le coach de l'OL, lors d'un match amical contre Huddersfield Town, le 25 juillet 2018. — Matt West/BPI/Shutterst/SIPA

Pour une fois, l'OL joue défensif. Son coach Bruno Genesio de plus en plus mis en difficulté par les supporters lyonnais, c'est le président Jean-Michel Aulas qui est encore une fois venu à sa rescousse dans une interview accordée à l'Equipe. Une semaine après un incident survenu en boite de nuit qui reste encore mystérieux. « Un lobby s'est créé. Ce sont des supporters très sympas, au demeurant très jeunes. Ils ont un peu le complexe du Paris Saint-Germain, ils aimeraient qu'on le concurrence un peu plus. » 

Si vous ne voyez pas de quoi Jean-Michel Aulas parle, allez faire un tour sur Twitter. C'est ici que ce «lobby» de supporters lyonnais qui souhaite effectivement le départ de Genesio défend ses idées. Manque d'ambition dans le jeu, manque de cohérence dans la gestion, résultats minimalistes... 

Pour Aulas, la question de remplacer Genesio ne se pose pas encore. Mais bientôt... « C'est la troisième 'vraie' saison avec Bruno, explique-t-il. Comme il arrive en fin de contrat, je ne voulais pas changer. Il a sur les épaules la responsabilité de réussir quelque chose cette année. On verra ce qu'il se passe et on fera le bilan ensemble. »