Strasbourg-Nantes: Encore vainqueurs à la Meinau (2-3), les Canaris de Miguel Cardoso prennent leur envol cette saison

FOOTBALL Plus efficaces, les Canaris de Miguel Cardoso ont profité d’un RC Strasbourg qui leur réussit bien (2-3) pour s’offrir leur première victoire de la saison à la Meinau et éviter de laisser le doute s’installer…

Bruno Poussard

— 

Les Nantais en pleine célébration de leur deuxième but, marqué par Evangelista.
Les Nantais en pleine célébration de leur deuxième but, marqué par Evangelista. — AFP
  • Après un début de championnat compliqué (trois matchs, un nul et donc un seul petit point), les Nantais l’ont emporté, comme l’an dernier, à Strasbourg (2-3).
  • En prenant le large au bon moment dans cette rencontre, les hommes de Miguel Cardoso ont au moins pris leur envol dans ce championnat.

Au moins, les Nantais ont pu compter sur la loi des séries. Après un début de saison compliqué (avec un seul point en trois matches), une identité de jeu (liée à l’arrivée d’un nouveau coach) longue à apparaître et enfin une dernière semaine du mercato riche en rebondissements, ils ont retrouvé une équipe qui leur réussit plutôt bien ce samedi.

Déjà vainqueurs par six fois (en autant de rencontres de championnat depuis 2005), les Canaris ont enchaîné une septième victoire consécutive face à Strasbourg. Victorieux à la Meinau en septembre 2017 (1-2), ils ont remis ça un an après. Pour repartir d’Alsace avec trois points qui font beaucoup de bien. Dans leur contexte actuel, au moins.

Un contexte désormais moins tendu pour Miguel Cardoso

Si les joueurs du FC Nantes ont encore demandé de la patience cette semaine, celle de leurs dirigeants a probablement des limites. Encore plus à la vue du nombre de recrues et des investissements réalisés pour le mercato ces dernières semaines. Alors, forcément, des défaites contre Caen et à Strasbourg auraient (déjà) pu mettre la place de Miguel Cardoso en péril.

Ce que n’a pas nié le président Waldemar Kita - content de garder Lima et Diego Carlos - avant de quitter le stade : « Ce n’est jamais plaisant de dire du mal de quelqu’un. En même temps, c’est un job pas du tout évident, un entraîneur est obligé d’avoir des résultats. Sinon, il risque d’être sanctionné. Dans tous les cas, ce match va remettre les choses en place. Mais sans se prendre la tête. »

« On s’entend bien, ça se passe bien. C’est un jeune coach, avec une équipe jeune aussi, et beaucoup de nouveaux joueurs. Qu’il avait demandés. Il y a de la qualité. Il faut bien la mélanger maintenant. »

Trois buts marqués, une victoire et du mieux dans le jeu

Au lieu de s’approcher d’une crise, Valentin Rongier et sa bande ont doucement redressé la barre, avec quatre points pris sur les deux derniers matches. « On sait qu’il y avait une petite pression, même si elle n’était pas énorme, reconnaît le capitaine nantais. Mais cette victoire fait du bien avant la trêve ! Et puis elle va aussi faire un peu taire les journalistes (sourire). »

Les Canaris ont finalement pris leur envol cette saison. Leur reste à trouver les bons courants et éviter les trous d’air. Hésitants entre possession et longs ballons vers l’avant, leur identité est toujours en chantier. Mais il y a clairement du mieux dans leur jeu. « Ce qui nous fait du bien, c’est de pas mal jouer au ballon », confirme Waldemar Kita en conclusion.

« Il était temps de gagner, pour l’énergie et la confiance »

Pris à l’entame, ils ont mis du temps avant de trouver le cadre. Légèrement dominateurs dans la possession, ils ont cependant su faire déjouer les Strasbourgeois, en profitant bien de leurs erreurs défensives pour revenir et s’envoler. Avant de tenir, ardûment, dans le final. Dans ces moments clés, l’effectif a montré son unité. Miguel Cardoso, justement, retient « caractère » et « efficacité ».

« C’est une grande satisfaction, insiste l’entraîneur. Il était temps de prendre une victoire, pour l’énergie et la confiance qu’elle te donne. Et pour que les joueurs croient dans le travail qu’on fait. […] On a vu une équipe engagée avec des idées. Quand on a été capable de jouer, on a fait des choses très bien. […] La victoire va donner l’énergie pour continuer. Mais le championnat va être très dur. »