Girondins de Bordeaux: Lilian Laslandes, un attaquant toujours au four et au moulin

SPORT Même à la retraite, l’ancien buteur bordelais reste très actif sur et en dehors des terrains…

Clément Carpentier

— 

Lilian Laslandes a joué 237 matchs sous le maillot des Girondins.
Lilian Laslandes a joué 237 matchs sous le maillot des Girondins. — Pierre Andrieu / AFP
  • A la retraite, Lilian Laslandes multiplie les projets dans sa région natale.
  • L’ex-joueur des Marines et Blancs entraîne dans deux clubs différents.
  • Il aimerait proposer « des ateliers spécifiques » pour les attaquants des Girondins.

Vous ne le croiserez pas derrière le bar ou en salle sur le stand du Café Populaire aux Epicuriales de Bordeaux. Pourtant, Lilian Laslandes court tout autant que ses serveurs en ce moment. Mais lui, c’est toute l’année. Entre ses nombreux engagements sportifs et ses établissements, il ne s’arrête jamais. Finalement, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux est à l’image de l’attaquant qu’il était. Généreux dans l’effort.

Deux clubs pour un même entraîneur

Cette attitude, il essaie maintenant de la transmettre dans l’habit de l’entraîneur. Tout d’abord, chez lui. Originaire de Pauillac, petite ville au bord de la Garonne, il est le coach du tout nouveau club du FC Médoc - Côte d’Argent depuis un an. « Parfois, je suis sur la feuille de match pour dépanner mais je ne joue presque jamais. Notre objectif à court terme est de monter en Régional 2 pour essayer d’attirer des jeunes joueurs dans le coin », glisse-t-il.

Lilian Laslandes alors entraîneur des attaquants des Girondins de Bordeaux.
Lilian Laslandes alors entraîneur des attaquants des Girondins de Bordeaux. - Pierre Andrieu / AFP

Mais comme si cela ne lui suffisait pas, l’homme aux 237 matchs sous le maillot Marines et Blancs s’occupe aussi de la formation des jeunes au Stade Bordelais depuis quatre ans. Un poste d’éducateur qui lui « plaît énormément » notamment auprès des U15 dont il a la charge. Il est par exemple à l’origine de l’arrivée d’entraîneurs diplomés au club. Des diplômes qu'il va lui-même bientôt passer. Ça, c’est pour la partie football.

Un restaurant dans le Médoc

Dans la journée, Lilian Laslandes enfile sa deuxième casquette. Celle de chef d’entreprise. Il gère toujours plusieurs affaires sur Bordeaux. Le restaurant, le Café Populaire dans le quartier Saint-Michel que l’on retrouve aussi sur les Epicuriales et le Black Diamond, un établissement de nuit.

Le Café Populaire est l'un des établissement dont s'occupe Lilian Laslandes.
Le Café Populaire est l'un des établissement dont s'occupe Lilian Laslandes. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Mais comme pour le foot, il n’oublie pas son Médoc natal dans ses activités extra-sportives. L’ex-numéro 9 aux cheveux peroxydés vient de lancer un nouveau restaurant saisonnier à Soulac-sur-Mer avec sa sœur et l’un de ses meilleurs amis. « Pour moi, la famille, c’est très important. Je vais peut-être lâcher quelques responsabilités l’année prochaine car j’ai mes deux filles. Elles grandissent », rappelle-t-il.

Il va de nouveau proposer ses services aux Girondins

Un souhait qui sera difficile à tenir pour celui que sa passion pousse toujours vers de nouveaux projets. En effet, Lilian Laslandes aimerait proposer « au nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux (Gustavo Poyet) des ateliers spécifiques pour les attaquants du club comme à l’époque de Francis Gillot en 2011. Je vais essayer de le contacter. Je pense que mon expérience peut être utile comme Sony Anderson ou Gérald Baticle à Lyon. Et puis, je connais très bien Fernando (son adjoint) » Ses conseils ne seraient pas de trop quand on se penche sur les performances des attaquants bordelais cette saison…

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Marc Planus, l'architecte de la défense joue un nouveau match

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: «Nino» Saveljic, un ancien jamais trop loin de son club de cœur

>> A lire aussi : Bordeaux-Rennes: «Il ne faut pas avoir le boulard», trois anciens Girondins parlent de leur club de coeur