Ligue 1: Les dix moments forts de la saison folle du Losc

FOOTBALL Maintenu samedi à l'avant-dernière journée de Ligue 1, le Losc aura tout connu dans une saison complètement dingue...

Francois Launay

— 

Les Lillois fêtent leur maintien en Ligue 1 AFP PHOTO / DENIS CHARLET
Les Lillois fêtent leur maintien en Ligue 1 AFP PHOTO / DENIS CHARLET — AFP

Ça y est, c’est fini… au moins sur le plan sportif. En attendant son passage décisif devant la DNCG fin mai, le LOSC peut enfin savourer son maintien acquis à l’avant-dernière journée de Ligue 1.

Le point final d’une saison folle où on a longtemps cru que le club, qui visait initialement le top 5, allait se retrouver en Ligue 2. Retour sur les dix moments les plus marquants de cette saison vraiment pas comme les autres.

6 août 2017 : Pour la première journée de Ligue 1, Lille bat Nantes (3-0). Avec Marcelo Bielsa sur le banc, un recrutement estimé à 70 millions d’euros, le Losc vise le top 5. Il va rapidement tomber de haut.

30 septembre 2017 : Une barrière s’effondre au stade de la Licorne d’Amiens et fait 29 blessés parmi les supporters lillois.

22 novembre 2017 : Marcelo Bielsa est démis de ses fonctions d’entraîneur après une défaite à Amiens (3-0). Le duo Sacramento/Da Cruz assure l’intérim.

12 décembre 2017 : La DNCG interdit le club lillois de recrutement hivernal et le rétrograde à titre conservatoire en Ligue 2.

29 décembre 2017 : Christophe Galtier est nommé entraîneur du club.

31 janvier 2018 : Prêté à Valenciennes depuis le début de saison, Lille fait le forcing auprès de son voisin pour récupérer Lebo Mothiba. VA finit par lâcher l’attaquant moyennant un million d’euros alors que le joueur est payé et appartient à Lille. Mais le Losc ne regrettera pas son investissement car le doublé de Mothiba quatre mois plus tard contre Dijon offre le maintien aux Dogues.

19 février 2018 : Marcelo Bielsa est condamné par le tribunal de commerce de Lille Métropole à payer 300.000 euros de dommages et intérêts à son ancien club. L’entraîneur argentin a fait appel de la décision.

10 mars 2018 : Une centaine de supporters lillois envahissent le terrain à l’issue du nul contre Montpellier (1-1). Certains joueurs sont bousculés. Dix-sept supporters seront jugés devant le tribunal correctionnel de Lille le 12 juin.

1er avril 2018 : Pour la première fois de son histoire, le Losc, condamné par la Ligue après l’envahissement du terrain à l’issue du match contre Montpellier, joue un match à huis clos. Dans un stade Pierre Mauroy qui sonne creux, Lille s’incline contre Amiens (0-1).

6 mai 2018 : En renversant la situation à Toulouse dans les dix dernières minutes (2-3), Lille sort de la zone rouge pour la première fois de la saison et reprend son destin en main dans la course au maintien. Une semaine plus tard, son succès à domicile contre Dijon, lui permet de sauver sa peau en Ligue 1 à l’issue d’une saison folle.