Ligue 1: L'audition du LOSC devant la DNCG repoussée

FINANCES Lille joue très gros sur cette audition...

20 Minutes avec AFP

— 

Gérard Lopez, le président du LOSC
Gérard Lopez, le président du LOSC — DENIS CHARLET / AFP

L’audition de Lille devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), initialement prévue le 22 mai, « va être repoussée d’environ une semaine », a indiqué dimanche à l’AFP une source proche du dossier.

Cette décision, pas encore officielle, a été actée avant que le Losc obtienne son maintien sportivement samedi en battant Dijon (2-1) car il y avait un risque que le club nordiste participe au barrage L1/L2 les 23 et 27 mai, a précisé cette source.

Pas le droit à l’erreur

Le gendarme financier du foot français a déjà reçu des documents de la part du Losc, qui entend bien démontrer que son modèle économique est solide et durable, a également révélé cette source.

Lille est sous le coup d’une rétrogradation en Ligue 2 à titre conservatoire, prononcée par la DNCG en décembre dernier, en même temps que l’interdiction de recruter, en raison de l’incertitude entourant les finances du club nordiste. Déjà retoqué l’été dernier et en décembre, le président du Losc Gerard Lopez n’aura cette fois pas le droit à l’erreur.