Ligue 1: Christophe Galtier quittera Lille si le club est rétrogradé par la DNCG

FOOTBALL Le club doit apporter des garanties financières d'ici la fin mai pour lever sa rétrogradation administrative en Ligue 2...

Francois Launay

— 

Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC / AFP PHOTO / Philippe HUGUEN
Christophe Galtier, l'entraîneur du LOSC / AFP PHOTO / Philippe HUGUEN — AFP

Restera, restera pas ? Depuis le maintien du LOSC assuré samedi soir suite à une victoire contre Dijon, l’avenir de Christophe Galtier dans le Nord est au centre des discussions.

Arrivé le 29 décembre dernier, le technicien est normalement sous contrat jusqu’en juin 2019. S'il attend des garanties de ses dirigeants pour être sûr de poursuivre l’aventure, une chose pourrait le faire quitter le Nord sans hésiter.

Un passage décisif devant la DNCG

Dans une interview accordée à la Voix des Sports, le coach assure que le passage du club devant la DNCG sera déterminant pour son avenir. Le club nordiste doit rencontrer le gendarme financier du foot français d'ici la fin mai. Confronté à un très gros endettement qui l’a vu être interdit de recrutement cet hiver, le LOSC doit apporter des garanties pour lever sa rétrogradation administrative en Ligue 2. Si ce n’était pas le cas, Christophe Galtier ferait ses valises.

« Depuis des mois, Gérard Lopez [président du club] me dit qu’il n’y aura pas de problèmes avec la DNCG. Mais si le club était rétrogradé pour des raisons administratives, je ne serai plus l’entraîneur parce que j’aurais été trahi », déclare le technicien lillois.

Galtier exige aussi un pré carré un peu plus élargi pour la saison prochaine. « En début de saison, un entraîneur [Marcelo Bielsa] a eu le pouvoir. Je ne veux pas « le » pouvoir, je veux "du" pouvoir », assène le coach. Une façon de dire que le recrutement ne se fera pas sans lui.

>> A lire aussi : Ligue 1: Après avoir réussi sa mission, Christophe Galtier laisse planer le doute sur son avenir au LOSC