PSG: «Rien ne change», Unai Emery met un stop au #HatemChampion, la France est en deuil

Football Malgré la pression populaire, Unaï Emery a bien indiqué que le PSG resterait ferme sur sa position concernant Ben Arfa...

J-L. D.
— 
Hatem Ben Arfa, le 27 octobre 2017 à Paris.
Hatem Ben Arfa, le 27 octobre 2017 à Paris. — J.E.E./SIPA

C’est la potentielle belle histoire de la fin de saison. Si Hatem Ben Arfa, placardé par le PSG, ne rentre ne serait-ce qu’une minute sur le terrain dans les cinq matchs restants, il sera champion de France. Une cause qui a pris un soudain intérêt médiatique ce lundi 16 avril 2018 : pétition, superbe article de notre part à ce sujet, Macron qui veut mettre la France - Ben Arfa inclus - au travail et même un emballement de la twittosphère, qui s'unit pour le cas Ben Arfa.

Mais Unaï Emery ne l’entend pas de cette oreille. L’entraîneur parisien a rappelé les positions fixes du PSG sur la question. « Le club l’a dit toute l’année. Rien ne change. Il a décidé de rester ici toute l’année, il est avec nous. Après, je choisis les joueurs que je crois les meilleurs pour jouer », a-t-il sobrement indiqué avant la demi-finale contre Caen, sans se rendre compte qu’il brisait le rêve d’une bonne partie de la France.

Oh rage, oh désespoir, oh Unaï ennemi,
​Hatem ne sera donc pas champion avec Paris.

Déjà cinq titres de champions pour Ben Arfa

Hatem Ben Arfa ne rajoutera donc pas à une nouvelle ligne à son palmarès, riche de déjà cinq titres de champion de France quand même, soit plus que 13 des 20 clubs actuels de Ligue 1 dans toute leur histoire. De quoi un peu consoler sa nouvelle fanbase.

Rêvons plus grand, ok, mais là le PSG se la joue quand même sacrément en mode dur retour à la réalité sur ce coup.