Equipe de France: «C'est quoi le délire?», Dugarry s'en prend à Pogba et Griezmann après leur vidéo

FOOTBALL Ce qui relance le débat sur l'implication montrée par les joueurs actuels... 

N.C.

— 

Antoine Griezmann et Paul Pogba à l'entraînement avec l'équipe de France, le 22 mars 2018.
Antoine Griezmann et Paul Pogba à l'entraînement avec l'équipe de France, le 22 mars 2018. — FRANCK FIFE / AFP

Sympa de les voir nature ou moment gênant et malvenu ? La vidéo de Paul Pogba et Antoine Griezmann, diffusée sur Canal + dimanche soir dans le cadre d’un programme qui suit le milieu de Manchester United, a suscité de nombreux commentaires. Certains ont aimé, d’autres - la majorité - beaucoup moins. La défaite vendredi face à la Colombie était encore fraîche (même si la vidéo a été tournée avant et qu’ils ne maîtrisent pas le timing de la diffusion), mais surtout le ton léger du Mancunien sur ses récentes performances a pu agacer.

C’est le cas de Christophe Dugarry, qui ne s’est pas privé pour le dire sur RMC, la radio dont il est consultant. « Quelle idée de signer un contrat avec Canal pour vendre ces conneries, a-t-il regretté. Tu n’es plus titulaire à Manchester, tu viens de perdre un match avec l’équipe de France. Tu nous passes cette émission qui n’a aucun sens, tu as perdu, on te dit que t’es pas dedans, que t’es suffisant, pas concentré, que tu as perdu ta place avec Mourinho. T’es pas bien, et tu nous fais tes Pogséries. C’est quoi le délire ? »

>> A (re)lire aussi: Après le cas Pogba, les médias sont-ils obligés d'être patriotes avec l’équipe de France?

Antoine Griezmann n’est pas épargné non plus. Rebondissant sur la demande de Pobga aux journalistes pour son coéquipier - « mettez-le confiance. Pas de critique, il n’en a pas besoin. Mettez-le là-haut » -, le champion du monde 98 remet les choses à leur place. « C’est quoi cette connerie ?, s’interroge-t-il. On est à trois mois de la Coupe du monde, concentrez-vous. C’est à vous de nous montrer la voie, de nous emmener là-haut ! »

L’ancien joueur est visiblement très remonté. Dans moins de trois mois, en Russie, ces deux-là devront porter les Bleus à la Coupe du monde. Et ce n’est pas une responsabilité à prendre à la légère. « T’es Pogba, t’es Griezmann, troisième du dernier Ballon d’or, t’es un homme fort de cette équipe. Les autres sont fiers d’évoluer avec ces joueurs, ils le disent. Mais Pogba et Griezmann ne savent pas. Ils sont un coup rappeur, un coup acteur, un coup réalisateur, un coup danseur, un coup footballeur, un coup basketteur. » Un peu caricatural, mais au vu des réactions sur les réseaux sociaux, il y a un vrai débat sur la (mauvaise ?) manière d’aborder les choses des joueurs actuels.