«Partir en Russie l'esprit libre», Griezmann ne veut pas entendre parler de mercato au Mondial 2018

FOOTBALL Le Français a promis de péter le feu au Mondial...

A.L.G.

— 

Antoine Griezmann avec l'Atletico
Antoine Griezmann avec l'Atletico — SIPA

En marge du rassemblement de l’équipe de France dans le cadre des matchs amicaux prévus face à la Colombie et à la Russie, Antoine Griezmann a accordé une longue interview à L'Equipe. L’occasion pour le joueur de l’Atlético Madrid d’évoquer tout un tas du sujet, lui qui s’était fait plus discret dans les médias ces derniers mois.

Marchant sur l’eau actuellement en Espagne, l’attaquant espère que ça va continuer comme ça jusqu’au Mondial, même s’il reste pourtant très perfectionniste : « Ça va être dur parce que là, c’est le rythme de Cristiano Ronaldo ou de Messi. Mais je suis content (…) J’essaye de m’améliorer un peu partout. Mais c’est vrai que je prends du plaisir aujourd’hui. »

Le mercato sera vite réglé pour Grizou

« Il fallait oublier tout ça, passer à autre chose, mais ce n’est pas évident, a-t-il poursuivi en évoquant la finale perdue à l’Euro contre le Portugal. Ça te fatigue mentalement. Tu as travaillé tellement dur pour échouer aussi proche du but. J’ai pensé à cette finale de l’Euro toute la semaine qui a suivi. Je n’arrêtai pas de la ressasser, je me demandais comment elle avait pu nous échapper. »

>> Equipe de France: Qui à gauche? Avec Dembélé? Nos 23 questions sur la dernière liste des 23 avant le Mondial

En fin d’entretien, le buteur Français a affirmé qu’il souhaitait que son avenir soit réglé avant le début du Mondial en Russie : « Mon avenir sera réglé avant la Coupe du monde. Je veux partir en Russie l’esprit libre (…). J’ai dit à ma sœur, qu’on reste ou qu’on ne reste pas, il faudra que ce soit réglé avant. Pour conclure, Griezmann a déjà affirmé qu’il sera « en pleine forme » en Russie au mois de juin prochain.