Equipe de France: Qui à gauche? Avec Dembélé? Nos 23 questions sur la dernière liste des 23 avant le Mondial

FOOTBALL On n'aura pas toutes les réponses, mais on sera déjà plus avancés sur les coups de 14h00 ce jeudi... 

N.C., J.L, A.L.G., W.P., B.V.

— 

DD, le regard serein.
DD, le regard serein. — Martin Meissner/AP/SIPA
  • Didier Deschamps doit donner jeudi la liste des joueurs retenus pour les matchs amicaux face à la Colombie et la Russie.
  • C'est aussi la dernière liste avant celle pour la Coupe du monde, qui approche à grands pas.
  • Entre blessures, méformes et grosse concurrence à certains postes, les incertitudes sont encore nombreuses. 

Celle-là, elle est très attendue. Didier Deschamps dévoile jeudi la liste des joueurs retenus pour affronter la Colombie (le 23 mars au Stade de France) puis la Russie (le 27 à Saint-Pétersbourg) en amical. C’est la der du sélectionneur avant de choisir qui s’envolera en Russie pour la Coupe du monde, alors forcément, on a hâte de voir ça et de se triturer les méninges sur les signes envoyés par DD.

Remarquez, ça fait déjà quelques jours qu’on y pense en réalité. Avec tous les blessés et les (in)certitudes mouvantes, notamment en attaque, ça bouillonne sec. Comme on est du genre à ne rien cacher, on vous fait part de nos réflexions. 23 questions pour une liste des 23, c’est parti. Pêle-mêle, avec l’avis de (presque) DD dedans.

1. Dans la liste en mars = dans la liste en mai ?

Il y a deux ans, c’est simple, la liste établie pour l’Euro était la même qu’en mars. A une exception près, Mamadou Sakho, suspendu après un contrôle antidopage positif et blanchi seulement après l’annonce de la liste (Varane, Mathieu et Diarra déclareront ensuite forfait). Cette fois, l’incertitude est beaucoup plus grande. Fekir, Tolisso et Lacazette, par exemple, ne sont pas là mais postuleront à coup sûr. Benjamin Mendy pourrait aussi être de retour.

L’avis de DD, enfin on croit : Les présents ont toujours raison. Alors certes, il y aura encore de la place pour revenir ensuite, mais celui qui saisira sa chance sur ce rassemblement ne sortira pas comme ça.

2. Pogba remplaçant à MU, bientôt remplaçant en Bleu ?

José Mourinho l’a longtemps défendu et choyé comme un enfant gâté avant de le prier de s’asseoir sur le banc. Il le lui a rendu avec un chef d’œuvre de passe en touche contre Séville en Ligue des champions. Inquiétant. On sait aussi que les choix de DD vont assez rarement à l’encontre de ceux du Mou (remember Martial quand il ne jouait pas). La logique voudrait donc que Pogba goûte au rôle de coupeur de citrons en Equipe de France, aussi.

L’avis de DD, enfin on croit : Le sélectionneur ne lâchera pas Pogba comme le premier Mourinho venu.

>> A lire aussi: Mourinho prend un journaliste dans ses bras car il ne lui a pas posé de questions sur Pogba

3. Toujours personne à gauche, vraiment ?

C’est quand même fou d’avoir autant d’attaquants et que dalle chez les latéraux. Ou presque. Lucas Digne n’a pas été dégueu depuis la blessure de Benjamin Mendy, dont on attend quand même de voir s’il peut récupérer à 100 % d’ici début juin. Autrement, il faudra se contenter de limiter la casse avec le latéral du Barça et l’éventuel appui de Jordan Amavi. Autre option : Kurzawa apprend à défendre et centrer du jour au lendemain. On y croit.

L’avis de DD, enfin on croit : Qui a besoin de latéral gauche quand on a Varane, Koscielny/Umtiti en charnière centrale, des milieux capables de courir 50 kilomètres par mi-temps et des attaquants dont la vitesse rendrait fous les radars du périph' ?

4. Et à droite, Debuchy peut-il réussir son pari ?

Placardisé à Arsenal, la Buche a fait sa spéciale : le retour dans un bon petit club de L1 au mercato à six mois d’une grande compétition pour coiffer Christophe Jallet au poteau. Ça avait failli marcher en 2016, jusqu’à ce qu’une blessure malvenue à la 38e journée avec Bordeaux ne lui coûte sa place pour l’Euro.

L’avis de DD, enfin on croit : Derrière Sidibé, c’est l’autoroute A7 dans le sens des retours le 1er juillet. Surtout que Pavard n’est pas vraiment arrière-droit. Debuchy y sera.

5. Ousmane Dembélé, trop tôt ou pas ?

Petit rayon de soleil dans la saison cata de l’ancien rennais en Catalogne, ce premier but dans un match qui compte contre Chelsea. Tous les coéquipiers ont fait la queue pour le féliciter, signe que le vestiaire croit au Français. Plus que Valverde, qui lui préfère régulièrement les muscles de Paulinho quand ça compte vraiment. On en reparle l’an prochain avec une bonne préparation.

L’avis de DD, enfin on croit : Le sélectionneur croit à mort en son talent. Il sera dans la liste, mais difficile de viser mieux que le rôle de joker du dernier quart d’heure.

6. Est-ce que la saison incroyable de Thauvin lui assure une place dans les 23 ?

Non. Parce qu’il manque encore à Flotov une référence au plus haut niveau. En Europe, Thauvin n’est encore qu’un espoir. Face au PSG, il n’a pas existé… Ce qui ne doit pas nous empêcher de nous rendre à l’évidence : il a été, avec Fekir, le meilleur joueur français de la saison en Ligue 1. Si jamais il n’est pas dans les 23 pour la Coupe du monde, c’est que la décision a dû être dure à prendre pour Deschamps.

L’avis de DD, enfin on croit : Deschamps connait trop Marseille pour savoir que s’il n’appelle pas Thauvin, il risque l’insurrection de la ville.

7. Thomas Lemar est-il suffisamment bien revenu de sa blessure pour en être ?

Le plus beau pied gauche de notre Ligue 1 est revenu bien en forme mais est moins décisif qu’avant sa blessure, lorsqu’il avait notamment planté un doublé face aux Pays-Bas en septembre. Moins décisif aussi que Dimitri Payet, avec qui il est en concurrence dans le rôle de joueur élégant – bon passeur – super tireur de coup-franc.

L’avis de DD, enfin on croit : Peut-être la plus dure des décisions, qu’il va prendre à pile ou face à 13h59 jeudi.

8. Maintenant que Laporte est à City, a-t-il le droit d’être appelé ?

C’est la question mauvais esprit du jour. On savait déjà qu’Aymeric Laporte était un bon défenseur, maintenant qu’il joue sous les ordres de Pep Guardiola à Manchester City, on en a la confirmation. Sauf qu’il n’a encore jamais joué en bleu malgré deux convocations en 2016, et que maintenant à force d’attendre il se tâte à choisir l’Espagne.

L’avis de DD, enfin on croit : Pas encore. Pour rappel, alors qu’il était déjà le meilleur défenseur français, Deschamps a attendu que la moitié des défenseurs se pètent avant d’enfin donner sa chance à Samuel Umtiti. Autant dire que Laporte peut piquer des poupées vaudous de Varane, Kimpembe ou Koscielny.

9. On fait comment pour faire le tri au milieu (Kanté, Pogba, Matuidi, Rabiot, Tolisso, Diarra…) ?

En attendant de devoir peut-être ajouter Ndombélé et Aouar l’an prochain, il va déjà falloir se décider à dégager une hiérarchie au milieu. Que des mecs mastoc qui jouent dans des clubs énormes. Personne ne semble assuré d’être titulaire à part Kanté, et encore. La blessure de Tolisso empêchera le Munichois de marquer des points en mars. Dommage, il avait fait une impression bluffante en Bulgarie et en Allemagne, en fin d’année 2017.

L’avis de DD, enfin on croit : Didier s’en sortira en évoquant la concurrence et la forme du moment, tout en précisant que rien n’est figé en vue du Mondial. Idéal pour ne se brouiller avec personne et temporiser avec de dégager une hiérarchie le moment venu.

10. Qui joue le plus gros sur ces deux matchs amicaux ?

On aimerait bien dire Laurent Koscielny. Parce qu’à force d’être moyen en équipe de France, il va bien finir par se faire détrôner par Umtiti, le boss de la défense du Barça. En cas de mauvaise performance du « Kos » contre la Colombie et la Russie, il redescendra dans la hiérarchie. Jusqu’à sortir des 23 ?

L’avis de DD, enfin on croit : Pour l’instant, Koscielny part titulaire. Mais pas sûr que ça dure.

11. Les efforts de Payet récompensés ?

On les connaît les petits malins qui, après avoir bullé toute l’année, se réveillent à deux mois du bac en espérant rafler la mise à l’arrivée. Le problème c’est que ça paye rarement. Mais pour Dimitri Payet c’est un peu différent. Après une première moitié de saison oscillant entre le « bof » et le « mouais, ça passe », le Marseillais est de retour à un très bon niveau. Conjugué à une habile stratégie de communication, ça pourrait tout à fait passer.

L’avis de DD, enfin on croit : Rappelle-toi l’été 2016… Le sélectionneur attendait juste de voir les signes tangibles de la montée en puissance de Dimitri. Ils arrivent à point nommé.

12. Giroud, vraiment un débat ou pas ?

En vrai, on sait tous qu’il n’y a pas débat. Olivier Giroud sera dans la valise de Deschamps, et il y a même de bonnes chances pour que ce soit notre titulaire en pointe en Russie. Mais est-ce une raison suffisante pour ne pas débattre ? Franchement, en passant d’Arsenal à Chelsea, Giroud pensait avoir fait un bon calcul pour sauver ses fesses en vue du Mondial. Le problème, c’est qu’il ne joue pas plus chez les Blues que chez les Gunners. Ça le fera pour cet été. A l’arrache, mais ça le fera.

L’avis de DD, enfin on croit : GIROUD TITULAIRE.

Didier Deschamps réfléchit.
Didier Deschamps réfléchit. - SIPA et 20minutes

13. D’ailleurs, Lacazette blessé, c’est quoi l’alternative à Giroud ?

Si on part du principe qu’aux yeux de Deschamps, Griezmann n’est pas un numéro 9 pur et qu’il est plus utile à l’équipe dans un rôle de second attaquant, il nous reste qui derrière ? Benzema ? Ahahah. Mbappé ? Le joueur semble plus à l’aise et performant quand il peut prendre de la vitesse sur une aile. Derrière, il reste qui ? Gameiro est blessé, Germain… non, soyons sérieux, et Gignac, qui ne s’est jamais remis de ce foutu poteau au stade de France… Les choix ne sont pas nombreux. On peut alors penser à Wissam Ben Yedder, en grande forme en cette fin de saison et qui rêve des Bleus pas uniquement qu’en se rasant.

L’avis de DD, enfin on croit : Une liste des 23 sans surprises, c’est comme un repas de famille sans oncle gênant, ça existe mais on s’emmerde forcément plus. On opte donc, dans l’esprit de DD, pour le joueur de futsal sévillan.

14. Est-ce qu’on a réglé le problème du troisième gardien ?

Elle est là la question dont tout le monde se fout ! Ce qu’on demande à un troisième gardien au Mondial, c’est d’être un bon camarade et… Bah non, c’est tout. Du coup, la seule question à se poser c’est est-ce qu’on prend quelqu’un qui connait le job (Costil) ou est-ce qu’on lance un petit nouveau (Aréola, Lafont) ?

L’avis de DD, enfin on croit : Le sélectionneur a déjà les yeux rivés sur 2020, donc on zappe Costil et on prend le Parisino-iroquois.

15. Il y a la place pour une dernière surprise avant le Mondial ?

Il n’y a pas 36 candidats pour postuler à un statut de dernière surprise avant la liste des 23 pour le Mondial. Wissam Ben Yedder, déjà mentionné, serait la moins surprenante des surprises. Et peut-être la seule hypothèse crédible.

L’avis de DD, enfin on croit : Didier Deschamps est un adepte du travail à long terme. Voilà bien longtemps qu’il construit le groupe pour la Coupe du monde. A moins d’avoir une réelle faiblesse à un poste clé, il ne prendra pas le risque de jeter un nouveau dans le grand bain à deux mois et demi du Mondial.

16. Griezmann est-il redevenu le 3e meilleur attaquant du monde ?

Joueur du mois en Liga devant un Ronaldo de retour au sommet et Messi, Antoine Griezmann a de grandes chances d’arriver fort, très fort en Russie. La courbe de sa saison ressemble beaucoup à celle de CR7 et on sait qu’en termes de gestion de pic de forme, on ne fait mieux que chez la Sky de Chris Froome. Numéro trois mondial, à nouveau ? Sans aucun doute. Et ce n’est pas la couleur de la tunique qui y changera quoi que ce soit.

L’avis de DD, enfin on croit : Le même que Diego Simeone. Il n’a jamais vraiment douté de son attaquant qui traversait une crise de confiance à la fin de l’automne. Et encore, il ne l’a jamais vécue en équipe de France. N’en déplaise à Mbappé, si Deschamps devait partir à la guerre avec un seul attaquant, ce serait probablement celui de l’Atlético.

>> A lire aussi: VIDEO. Il est on fire, après son triplé, Griezmann s'offre un quadruplé

17. Et qui qui va encore être là ?

Bah c’est Moussa. On avoue, c’est la grosse cote étant donné que Sissoko est titulaire environ une fois par mois avec Tottenham. Mais les blessés à droite, actuels ou tout juste de retour (Coman, Dembélé, Thauvin), son profil plus défensif que la concurrence et l’estime que lui porte Deschamps en font toujours un candidat à part.

L’avis de DD, enfin on croit : L’homme à tout faire du sélectionneur n’a (presque) jamais déçu en Bleu et ne se plaindra jamais de démarrer sur le banc. Allez hop, une place réservée pour Moussa.

18. Il devient quoi au fait Pavard depuis novembre ?

Pour ceux qui ne suivent pas la Bundesliga chaque week-end (comment ça tout le monde ?), sachez que le petit Benjamin n’a pas chômé depuis sa première sélection face au pays de Galles. Titulaire inamovible à Stuttgart, le défenseur de 21 ans vient d’être élu meilleur jeune du mois de février. « Il est clairement sur le point de passer du statut de talent exceptionnel à celui de top joueur international », dit de lui son directeur sportif, Michael Reschke, qui a déjà fait savoir que 30 millions d’euros ne seraient pas assez pour le recruter l’été prochain.

L’avis de DD, enfin on croit : Il a parfaitement fait le job en novembre et est très régulier dans la performance, tout ce qu’aime Deschamps. Est-ce que ça suffira face au fameux « vécu » de Debuchy ? Franchement, il y a match.

19. Coman, vraiment out ?

Ce n’est pas une question pour cette liste, mais pour la Coupe du monde. Opéré à la cheville fin février, l’ailier du Bayern pourrait en revenir qu’en mai. Faut-il compter sur lui, alors qu’il était en très grande forme ces dernières semaines, ou faut-il déjà profiter de ces matchs pour trouver la solution de remplacement ? Autrement dit, est-ce qu’on le considère perdu pour la cause ?

L’avis de DD, enfin on croit : Il ne prendra aucun risque. Si Coman n’a pas rejoué au moins deux-trois matchs en mai, il n’en sera pas. Kingsley n’est pas indispensable à ce point.

20. Karim, nan, toujours pas ?

Benzema peut dire merci à Zizou. Il est mauvais comme la gale, marque un but tous les 36 du mois, mais il continue à passer devant Bale, Isco, ou Asensio dans l’esprit de son entraîneur. Attention quand même, on n’est pas à l’abri d’un retour de hype d’ici trois semaines quand il déposera lé défense de City pour servir CR7 tout seul à un mètre du but alors qu’il aurait pu marquer lui-même.

L’avis de DD, enfin on croit : LOL.

21. On s’est décidé sur le système au fait ?

Adepte du 4-4-2 depuis le 8e de finale de l’Euro face à l’Irlande, Deschamps est revenu au 4-3-3 lors du dernier match en date, en Allemagne. Avec réussite. Le trio Mbappé-Lacazette-Martial avait fait danser la défense du champion du monde en titre. Une option durable ? Il va falloir se décider, parce que la structure de la liste en dépend.

L’avis de DD, enfin on croit : A priori, on reste sur le 4-4-2. « C’est le système le plus rationnel parce qu’il permet d’occuper le terrain sur la largeur et sur la profondeur, avec l’avantage d’avoir deux attaquants, deux joueurs dans l’axe », a-t-il lors d’une interview sur la chaîne L’Equipe, mardi.

22. Deschamps a-t-il sa liste des 23 pour le Mondial dans la tête ?

Dans un monde idéal sans blessure ni méforme, on jurerait que oui. Mais le sélectionneur répète que son job est de s’adapter à tout ce qui peut arriver. Entre l’éclosion de talents, la situation compliquée de cadres en club et les blessures, il a été servi depuis l’Euro.

L’avis de DD, enfin on croit : Quoi qu’on en dise, le noyau est toujours là. Rien ne remplace le fameux « vécu commun ». Allez, il y a deux places encore en balance, à tout casser.

23. C’est à quelle heure l’annonce de la liste ?

A 14h00 tout pile. Ne nous remerciez pas, on est là aussi pour rendre service. Rien à voir avec une éventuelle 23e question qu’on n’aurait pas trouvée.

L’avis de DD, enfin on croit : Il confirme.