Ligue 1: Plus d'excuse, Strasbourg s'offre (enfin) un nouveau gazon pour la fin de saison

FOOTBALL Le Racing club de Strasbourg a annoncé le changement d'ici à la fin du mois du gazon en piteux état de son stade de la Meinau...

Alexia Ighirri et Bruno Poussard

— 

Strasbourg: Strasbourg s'offre un nouveau gazon pour la fin de saison
Strasbourg: Strasbourg s'offre un nouveau gazon pour la fin de saison — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Le gazon du stade de la Meinau de Strasbourg, en piteux état, va être changé dans quelques jours.
  • Un replacage de la pelouse avant de plus gros travaux programmés cet été.

Si la pelouse du stade de la Meinau avait un profil Facebook, sa situation serait « c’est compliqué ». Le terme est, en tout cas, revenu plusieurs fois dans la bouche des acteurs du match Strasbourg-Monaco vendredi.

Les entraîneurs Thierry Laurey et Leonardo Jardim ont parlé de « pelouse difficile » quand le milieu Dimitri Liénard est allé plus loin : « On a pu voir que c’était quand même assez compliqué de pouvoir jouer au football correctement. A domicile on réalise de belles prestations, malgré notre terrain… et je peux vous dire que le terrain c’est vraiment un “poison”, franchement je m’étonne de voir que mes camarades et moi arrivons à créer du football ».

>> A lire aussi: Avec les fortes pluies, comment les jardiniers bichonnent-ils la Meinau avant Strasbourg-Lille?

Depuis le match contre Dijon, le 21 janvier sur un terrain boueux façon MMA selon les termes de Thierry Laurey, la qualité de la pelouse est souvent remise en cause. Pas aidée, il faut dire, par les pluies diluviennes de la fin janvier, desquelles le terrain, désormais un peu âgé, ne s’est jamais vraiment remis. En coulisses, le RCSA a planché sur la question.

« Une grand-mère, ça ne récupère pas très vite »

« Une grand-mère de 95 ans, ça ne récupère pas très vite… », répétait une nouvelle fois Denis Hildenbrand, patron de Racing espace vert en charge du terrain, contacté mercredi matin. Côté pelouse, des travaux sont évoqués depuis plusieurs mois déjà. Le club l’a finalement annoncé sur son site Internet dans l'après-midi : un replacage va débuter sous peu.

Avant la réception de Metz le 1er avril, le terrain sera ainsi découpé sur 30 à 40 centimètres de profondeur, afin d’y poser un nouveau gazon naturel. « Ce sont des travaux pour lesquels il faut un peu de temps, expliquait à 20 Minutes Romain Giraud, le secrétaire général du Racing en fin d’après-midi. Et là, on a eu notre première fenêtre de tir de trois semaines sans match. »

Une remontrance de la Ligue ?

Le club a plusieurs fois discuté avec la Ligue de football professionnel des dégradations du terrain du stade de la Meinau afin de retrouver pour la fin de saison des conditions de jeu correctes chez le promu alsacien. Une remontrance de l’institution aurait-elle ainsi encouragé le Racing à passer à l’acte récemment, comme 20 Minutes en a été informé ? Romain Giraud répond :

On l’avait en tête, il fallait voir ce qu’on pouvait faire pour le nettoyer. […] La Ligue connaissait les conditions difficiles un peu exceptionnelles que l’on a connues cet hiver. Et on les a informés de notre travail pour retrouver des conditions optimales. Après l’avoir bâchée et chauffée à plusieurs reprises, l’étape suivante était d’effectuer un replacage. »

Selon les explications du secrétaire général, ces travaux sont financés par le club. Mais, sans les grosses précipitations du début de l’année, le Racing ne les aurait pas effectués. Car un plus gros chantier est attendu. Le terrain sera complètement refait pendant l’été. « C’est un problème de fond, termine Romain Giraud. On travaille sur le sujet depuis un moment, bien avant l’hiver, mais là, on avance maintenant sur plusieurs solutions pour acter ces travaux. »