«L'arbitre protégeait les joueurs du PSG», Thomas Müller taille un joli costard aux Parisiens

FOOTBALL Thomas Müller a semblé agacé par l'équipe parisienne...

A.L.G.

— 

Thomas Müller, lors de Bayern-PSG, le 5 décembre 2017.
Thomas Müller, lors de Bayern-PSG, le 5 décembre 2017. — Christof STACHE / AFP

Après la nette victoire du Bayern Munich sur le PSG en Ligue des champions, Thomas Müller, entré en jeu en fin de match, a semblé prendre un malin plaisir à parler de l’équipe parisienne en zone mixte après la rencontre. Et visiblement, vu le nombre de taquets enchaînés en soixante secondes chrono devant les caméras d'Eurosport, l’international allemand n’est vraiment pas un grand fan de l’équipe parisienne.

>> A lire aussi : En plein match, le PSG et l'OL s'envoient des piques sur Twitter en prenant Tolisso comme prétexte

« On a gagné 3-1. Certes le PSG a eu une ou deux occasions, mais on n’aurait jamais cru qu’ils nous étaient supérieurs. On est toujours le Bayern », a-t-il d’abord dit pour se chauffer, avant de revenir, d’une drôle de manière, sur le match aller au Parc des Princes : « Quand on a perdu 3-0, on avait 18 corners alors que le PSG n’en avait eu qu’un. Pourtant on parlait du PSG comme s’ils avaient une potion magique ».

Müller nous apprend donc qu’un match se joue avant tout sur le nombre de corners obtenus. Notre vision du football ne sera jamais plus la même. Au moment de conclure, le joueur a laissé entendre que le PSG avait bénéficié au match aller d’un arbitrage un peu trop sympa à son goût : « J’ai eu la sensation au Parc que l’arbitre protégeait les joueurs du PSG. » Voilà le PSG rhabillé pour l’hiver par le couturier Thomas Müller.