Pour la première fois, Ancelotti vide son sac et met en cause les dirigeants du Bayern

FOOTBALL L'entraîneur italien n'a pas été tendre avec les dirigeants du Bayern...

A.L.G.

— 

Carlo Ancelotti sur le banc du Bayern Munich lors d'un match contre le Hertha Berlin, le 18 février 2017.
Carlo Ancelotti sur le banc du Bayern Munich lors d'un match contre le Hertha Berlin, le 18 février 2017. — PIXATHLON/SIPA

Viré du Bayern Munich après la défaite (3-0) au Parc des Princes face au PSG en Ligue des champions, Carlo Ancelotti a vécu des semaines compliquées en Allemagne, notamment en raison de ses mauvaises relations avec certains cadres du vestiaire ainsi qu’avec les dirigeants bavarois.

Dans un entretien accordé au journal allemand TZ, le coach italien est revenu sur cet épisode douloureux en pointant du doigt l’attitude de ces derniers à son égard, à un moment où il aurait eu le plus besoin de soutien.

« Le coach n’a plus de crédit dans le vestiaire »

« Lorsque les dirigeants ne protègent pas leur entraîneur, c’est qu’il est mort, a-t-il lâché. C’est exactement ce qui m’est arrivé à Munich. On m’a demandé de modifier ma méthode de travail, ce que j’ai aussitôt refusé. Que voulez-vous faire lorsque des joueurs importants foncent dans le bureau des dirigeants pour faire part de leur frustration et qu’ils sont protégés par leurs patrons ? Du coup, le coach n’a plus de crédit dans le vestiaire. C’est ensuite impossible de s’en relever. »

La preuve, à la première occasion - ici, une lourde défaite contre Paris - les dirigeants munichois en ont profité pour lourder le Mister.