VIDEO. Coupe du monde 2018: Plutôt jouable non? On a noté les adversaires de l’équipe de France

FOOTBALL Ce sera, a priori, plutôt tranquille pour les Bleus…

B.V.

— 

Les adversaires de l'équipe de France à la Coupe du monde 2018
Les adversaires de l'équipe de France à la Coupe du monde 2018 — 20 Minutes et SIPA
  • Le tirage au sort de la Coupe du monde 2018 a eu lieu ce vendredi.
  • L’équipe de France affrontera le Pérou, le Danemark et l’Australie à la Coupe du monde.
  • « 20 Minutes » a tenté d’analyser les forces en présence.

Ça y est, on connait les adversaires de l’équipe de France  à la prochaine Coupe du monde. Pérou, Danemark et Australie se battront donc avec la France pour les deux places qualificatives huitièmes de finale. A chaud, 20 Minutes a passé au crible les futurs ennemis de juin.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Coupe du monde 2018: On y est, Poutine a pris la parole... Qui pour les Bleus ??.. Le tirage au sort en live

Le Pérou

Son parcours en qualif’

Ne vous fiez pas à la 11e place au classement mondial du Pérou, c’est bien le pays le « plus faible » parmi les qualifiés sud-américains.D'ailleurs, après avoir terminé 5e de la poule derrière le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine et la Colombie, les Péruviens ont dû sortir la Nouvelle-Zélande (0-0, 2-0) en barrages. Dans ces éliminatoires, le Pérou avait tendance à perdre contre les gros (0-2 et 0-3 contre le Brésil) et gagner contre les petits.

Le joueur clé

Jefferson Farfan. C’est le seul joueur vraiment connu de cet effectif. Après être passé par Schalke 04 et le PSV Eindhoven, cet attaquant hyper-rapide est aujourd’hui au Lokomotiv Moscou

Le point faible

C’est sans doute l’équipe qu’on connaît le moins en Amérique du Sud. Loin des standards techniques du Brésil ou de l’Argentine, le Pérou est surtout une équipe difficile à bouger. Mais c’est à peu près tout.

Le coefficient de difficulté au doigt mouillé

Ça devrait aller.

 

Le Danemark

Son parcours en qualif’

Chaotique. Enfin disons que c'est bien de battre le Pologne 4-0 à la maison, mais si c’est pour finir cinq points derrière eux au bout… Bref, les Danois aussi sont passés par les barrages, où ils ont explosé l’Irlande (5-1).

Le joueur clé

Christian Eriksen. Alors lui, c’est une vraie star. Le milieu de Tottenham est un super-passeur, très bon finisseur, le genre de joueur hyper sous-côté qui martyrise toutes les défenses de Premier League chaque week-end.

Le point faible

Christian Eriksen. En dehors de lui, la Danemark est une équipe relativement faible techniquement. Malgré cela, l’équipe est très complète et homogène et sera sans doute la plus dure à battre dans ces poules.

Le coefficient de difficulté au doigt mouillé

Pas impossible qu’on concède un nul dans ce troisième match de poules. Surtout si les Bleus sont déjà qualifiés.

 

L’Australie

Son parcours en qualif’

Désormais dans la zone Asie, l’Australie a dégommé tout le monde dans sa première poule, à part une défaite en Jordanie. Mais bon, on parle du Bangladesh ou du Tadjikistan. La suite a été plus dure, avec une deuxième phase de poule en partie ratée et une troisième place derrière le Japon et l’Arabie Saoudite. Les Socceroos sont allés en Russie grâce à leur victoire en barrages face à la Syrie.

Le joueur clé

Tim Cahill. Enfin disons que c’est le seul qu’on connaît, qu’il est capable de mettre des beaux buts mais qu’il a quand même 37 ans…

Le point faible

L’ensemble de l’équipe. On peut en reparler dans six mois quand on aura perdu contre eux, mais l’Australie est une des équipes les plus faibles de cette Coupe du monde, dont la seule qualité est de s’agglutiner à 5 derrière.

Le coefficient de difficulté au doigt mouillé

Trois points obligatoires pour l’équipe de France dans ce premier match de la Coupe du monde. En 2013, lors d’un match amical, la France avait collé un 6-0 à l’Australie.