Football Leaks: Quand deux agents planquaient Eder dans un hôtel pour l'empêcher de signer à West Ham

FOOTBALL Le Portugais a été au coeur de convoitises, de spéculations et de conflits d'intérêts entre clubs et agents...

V.M.

— 

Eder lors du match entre Lille et Metz le 13 août 2016.
Eder lors du match entre Lille et Metz le 13 août 2016. — FREDERICK FLORIN / AFP
  • Eder a quitté le club de l'Académica en 2012
  • Il aurait dû être vendu à West Ham, mais s'est volatilisé avant de signer le contrat
  • Ctte manoeuvre aurait été orchestrée par deux agents qui détenaient ses droits

Nouvelle révélation des Football Leaks. Et celle-ci concerne un joueur portugais bien connu des supporters de l’Equipe de France. Eder, le bourreau des Bleus en finale de l’Euro 2016, est au cœur d’un mic-mac d’agent, comme le révèlent nos confrères de France 3 Nord-Pas-de-Calais et Mediapart. Avec, en guise de dessert, un épisode digne d’une série américaine.

Eder a failli signer à West Ham

Samedi 28 janvier 2012. Eder porte alors les couleurs de l’Académica de Coimbra (D2, à l’époque en D1 portugaise), depuis quatre saisons. Son contrat expire en juin et il peut donc signer où bon lui semble, sans que son club ne reçoive d’indemnité de transfert. Coimbra espère quand même le vendre lors du mercato hivernal pour récupérer de l’argent.

>> A lire aussi : Football Leaks: Tentative d'arnaque à l'Unicef, avarice... Beckham traîne aussi des casseroles

Après un match, il s’envole avec les dirigeants du club pour un hôtel de Porto. Au menu, une réunion très importante avec un potentiel acheteur, le club anglais de West Ham. Sam Allardyce, manager du club anglais à l’époque, est là pour conclure l’affaire.

La vraie-fausse disparition d’Eder… jusqu’à la fin du mercato

Au cours des négociations, le joueur s’éclipse, prétextant un appel. Il ne revient pas et ne répond plus au téléphone. Il est en fait à Lisbonne, prétenduement avec de la famille. Les dirigeants de Coimbra signalent sa disparition à la police. Il ne faut pas longtemps pour que les médias du pays s’emparent de l’affaire. Selon une autre source de l’Académica citée par l’agence de presse Lusa, Eder était bien à Lisbonne, mais dans un hôtel, en compagnie des deux agents. Il s’y serait caché jusqu’à la fin du mercato.

Le lundi et le mardi suivants, Eder ne vient pas à l’entraînement. Il ne réapparaît que le mercredi 1er février. Soit le lendemain de la clôture du mercato. Mis à l’écart, l’attaquant ne rejouera plus jusqu’en juin.

>> A lire aussi : «Football Leaks»: Pots-de-vin, prostituées... Les sales combines de Doyen Sports pour transférer des joueurs

L’agent de Jardim dans le coup

Pour les dirigeants de l’Academica de Coimbra, ce sont les deux agents Mohamed Afzal (qui représente Leonardo Jardim) et Pedro Romao qui ont torpillé le transfert par conflit d’intérêts. « Pour moi, le joueur a été détourné par les agents », déclare l’un des vice-présidents du club portugais. L’idée des agents ? Favoriser le départ gratuit du joueur afin de toucher plus d’argent sur la revente de ses droits à son futur club. A priori, le pari a été réussi.