Football Leaks: Tentative d'arnaque à l'Unicef, avarice... Beckham traîne aussi des casseroles

FOOTBALL Des documents diffusés vendredi par Football Leaks écornent l'image de David Beckham...

William Pereira

— 

Beckham à une soirée Unicef
Beckham à une soirée Unicef — ANGELA WEISS / AFP

Avec David Beckham, tout semble briller. Trop ? Selon Football Leaks, qui a fait fuiter certaines informations compromettantes sur l’ancien joueur du PSG, tout n’est pas rose dans l’univers de l’Anglais. Ambassadeur de l’Unicef depuis 2005, il entretiendrait des relations étrangement tendues avec l’organisation internationale.

Pas très chaud pour faire don de son argent à l’Unicef

Comme l’explique un article de Mediapart, diffuseur officiel en France des Football Leaks, Beckham possède un fonds (le fonds 7) à l’Unicef. Sauf que l’ancien milieu de terrain n’a pas trop envie d’y contribuer, par avarice. « Je n’ai pas envie de verser mon argent personnel pour cette cause », a-t-il un jour envoyé à son ami et directeur de Doyen Global.

Ce dernier propose à l’ex-footballeur, pour compenser, de participer à un dîner de bienfaisance au Congo ou à une remise de prix à Shanghaï, rémunérés à hauteur d’un million d’euros. réponse de l’Anglais : « Verser ce million sur le fonds, c’est comme mettre mon propre argent. S’il n’y avait pas ce fonds, l’argent serait pour moi. Ce putain d’argent est à moi. » Sympa.

Beckham et l’Unicef, acte II : la tentative d’arnaque

La star britannique n’en reste pas là avec l’Unicef. Envoyé par ses sponsors en Asie, Beckham effectue un petit crochet par le Cambodge pour une mission humanitaire. Il n’a donc rien à payer de sa poche puisque le jet dans lequel il voyage est affrêté par ces mêmes sponsors. Pourtant, l’Anglais tente sa chance et demande à l’Unicef de lui rembourser les 8.000 euros que lui aurait coûté le voyage. Refus catégorique de l’organisation : « Il a voyagé en jet privé et le Fonds n’a pas à payer pour un billet qu’il n’a pas pris. » Une bien belle histoire…