VIDEO. Quand les tatouages de David Beckham prennent vie contre la violence faite aux enfants

ENFANCE « Toutes les cinq minutes, quelque part dans le monde, un enfant meurt à cause de violences », dénonce la star…

20 Minutes avec agence

— 

Dans une nouvelle campagne de l'Unicef lancée le 5 décembre 2016, les tatouages de David Beckham s'animent pour dénoncer les violences faite aux enfants.
Dans une nouvelle campagne de l'Unicef lancée le 5 décembre 2016, les tatouages de David Beckham s'animent pour dénoncer les violences faite aux enfants. — Capture d'écran / YouTube

Des tatouages animés pour dénoncer. L’Unicef, avec David Beckham, a lancé lundi une nouvelle campagne de lutte contre les violences faites aux enfants.

Dans la vidéo, l’ancien joueur de football et ambassadeur de l’Unicef depuis dix ans apparaît torse nu, et ses tatouages prennent vie pour illustrer les abus physiques et psychologiques que subissent de nombreux enfants. « Les violences faites aux enfants les marquent à vie. C’est dramatique, mettez-y fin », déclare la star à la fin du spot, vu plus de 2 millions de fois sur Instagram.

Un enfant meurt toutes les cinq minutes à cause des violences

« Toutes les cinq minutes, quelque part dans le monde, un enfant meurt à cause de violences. Des millions d’autres sont en danger physique, émotionnel ou abusés sexuellement (…) », indique en outre David Beckham dans un communiqué publié sur le site de l’Unicef.

« J’espère que ce projet attirera l’attention sur cette question et que des actions seront prises. La violence contre les enfants est inacceptable et, ensemble, nous devons y mettre fin. »

>> A lire aussi : Violences sexuelles, châtiments corporels: En France, les enfants ne sont pas assez protégés selon l'Unicef