Coupe du monde 2018: Encore nul, Wayne Rooney se fait huer par Wembley

FOOTBALL Il reste encore son sélectionneur pour le défendre...

R.B. avec AFP

— 

Wayne Rooney lors du match entre l'Angleterre et Malte le 8 octobre 2016.
Wayne Rooney lors du match entre l'Angleterre et Malte le 8 octobre 2016. — Kieran Galvin/Shutterst/SIPA

Le sélectionneur par intérim de l'Angleterre Gareth Southgate a défendu son capitaine Wayne Rooney, sifflé par une partie du public de Wembley samedi lors de la victoire des «Trois Lions» contre Malte (2-0) dans le cadre des qualifications du Mondial 2018.

Aligné en milieu de terrain, l'attaquant de 30 ans n'a pas pesé sur le jeu des siens. Celui qui n'est plus titulaire avec Manchester United s'est mis très peu en valeur et a été notamment sifflé en fin de match après une frappe au-dessus des buts maltais.

«Si on regarde son nombre de sélections (116, ndlr) et son nombre de buts avec l'Angleterre (53, ndlr), je ne comprends pas» les sifflets, a déclaré Southgate à l'issue du match.

«Je ne comprends pas comment cela peut l'aider, a-t-il ajouté. Tous les débats se concentrent sur lui. Ses responsabilités sont énormes. Les critiques sont parfois injustes. Il travaille et joue avec fierté. Si on regarde les Terry, Lampard, Cole, en leurs temps ils ont été beaucoup critiqués, (...) mais ils ont continué de prendre leurs responsabilités (...) et à jouer pour leur pays.»

>> A lire aussi : Angleterre: Viré, Sam Allardyce admet avoir fait «une chose stupide»

Interrogé sur les propos de José Mourinho, qui estimait que Rooney ne pouvait pas évoluer en milieu de terrain, Southgate a préféré mettre en avant le résultat final contre Malte.

«José a son opinion sur ce qui est bon pour son équipe», a-t-il dit. «J'ai dû composer une équipe pour obtenir un résultat aujourd'hui. Il n'y a aucun intérêt à discuter de ça.»