Euro 2016: Des supporters irlandais veulent l’emporter «sur un but du poing à la Maradona»

FOOTBALL Ils ont beau être comme prévu à peine plus 5.000 ce dimanche au Parc OL, les supporters irlandais ont ambiancé l'avant match de ce 8e de finale, sur fond de Thierry Henry...

Jérémy Laugier

— 

Comme beaucoup de supporters irlandais, Brian n'a toujours pas digéré la main de Thierry Henry, sept ans après.
Comme beaucoup de supporters irlandais, Brian n'a toujours pas digéré la main de Thierry Henry, sept ans après. — Jérémy Laugier/20 Minutes

A Lyon,

Les sélectionneurs et joueurs ont beau assurer que l’épisode 2009 de la main de Thierry Henry appartient définitivement au passé, l’histoire est tout autre concernant les supporters. Ce dimanche au Parc OL, une banderole y faisant référence a ainsi été accrochée dans la petite tribune réservée au camp irlandais [environ 5.000 spectateurs].

« On récolte ce que l’on sème, annonce ainsi le Dublinois Brian, qui pose fièrement devant avant le coup d’envoi de ce 8e de finale de l’Euro. Franchement, je rêve qu’on se qualifie sur un but du poing à la Maradona ! »

>> A lire aussi : France - Irlande à suivre en live par ici

Un match de championnat irlandais entre quatre rencontres d’Euro

Une rancœur tenace qui n’est tout de même pas partagée par tous les supporters irlandais. « Franchement, je n’en ai jamais vraiment voulu à Henry. Le fair-play a ses limites. Si un de nos joueurs peut inscrire un but important de la main, quel que soit l’adversaire, j’espère qu’il le fera », confie ainsi Ross Thompson, pas le dernier des fous furieux de la « Green Army ».

Ross Thompson et Shane Gill n'ont pas hésité un faire un retour express en Irlande avant de rejoindre Lyon pour ce 8e de finale de l'Euro.
Ross Thompson et Shane Gill n'ont pas hésité un faire un retour express en Irlande avant de rejoindre Lyon pour ce 8e de finale de l'Euro. - Jérémy Laugier / 20 Minutes

Avec son pote Shane Gill, cet habitant des Midlands irlandais a tranquillement traversé la France pour assister aux trois matchs de poule avant de rentrer au pays deux jours pour assister à… un match de championnat irlandais de son équipe fétiche, Longford Town. « C’était dur de voir un pareil match de merde en plein Euro, se marre Ross. Nous avons perdu 2-0 et c’était notre 15e match de suite sans victoire. » Autant vous dire que les deux compères n’étaient pas malheureux de vite mettre le cap sur Lyon pour cet alléchant 8e de finale.

Il y a comme prévu à peine plus de 5.000 supporters irlandais au Parc OL ce dimanche.
Il y a comme prévu à peine plus de 5.000 supporters irlandais au Parc OL ce dimanche. - Jérémy Laugier/20 Minutes