Bien accueilli par le public, Froome a fait «profil bas» pour sa rentrée au Tour d'Andalousie

CYCLISME Le Britannique a pris le départ de la Ruta del Sol, ce mercredi…

A.H. avec AFP

— 

Coucou les rageux
Coucou les rageux — JORGE GUERRERO / AFP

Comme si de rien n’était. Ce mercredi, Chris Froome a repris la compétition, au Tour d'Andalousie, pour sa première apparition publique depuis la révélation de son contrôle antidopage anormal effectué lors de la dernière Vuelta. Très attendu par le public et les médias, le Britannique ne s’est pas échappé.

Après deux mois de silence médiatique, brisé seulement par quelques rares tweets ou communiqués lissés et soupesés, le quadruple vainqueur du Tour de France a répété les mêmes arguments de défense. Mais il a aussi critiqué ceux qui, dans le monde du cyclisme, l’ont prié de ne plus courir avant que la procédure le concernant ne soit tranchée.

>> A lire aussi : Malgré la «période difficile» qu'il traverse, Chris Froome a «hâte» de débuter sa saison

Malaise dans le peloton

« Il y a beaucoup de désinformation qui circule et beaucoup d’opinions de gens qui ne comprennent pas tout à la procédure, a expliqué le coureur de la Sky, lors d’un point presse improvisé devant le bus de son équipe. Je crois fermement que quand tous les faits seront connus, les gens verront les choses de mon point de vue. »

Réglementairement, le leader de l’équipe Sky a le droit de courir dès lors que la substance incriminée dans son contrôle anormal, le salbutamol, n’entraîne pas de suspension provisoire. Mais dans l’attente d’une décision de l'UCI dans ce dossier, le fait que Froome accroche un dossard a suscité un certain malaise dans le peloton.

Le public l’a applaudi chaudement

Au départ de cette course par étapes, Chris Froome a reçu un accueil plutôt bienveillant de la part du public, qui l’a chaudement applaudi au moment de sa signature sous un soleil déjà printanier.

« C’est une période difficile pour tout le monde, les supporteurs, tous les coureurs, mais le soutien que j’ai reçu a été incroyable. Cela a été d’une grande aide dans cette période difficile », a tenu à dire Froome, qui affirme « faire profil bas, en étant concentré sur mon entraînement et ma préparation ».