Malgré la «période difficile» qu'il traverse, Chris Froome a «hâte» de débuter sa saison

CYCLISME Le quadruple vainqueur du Tour a le droit de courir malgré son contrôle anormal...

20 minutes avec AFP

— 

Chris Froome à l'entraînement en décembre dernier à Majorque .
Chris Froome à l'entraînement en décembre dernier à Majorque . — Joan Llado/AP/SIPA

Chris Froome, éclaboussé par la révélation en décembre d’un contrôle antidopage anormal, a « hâte » de débuter sa saison mercredi à la Ruta del Sol, en Andalousie, malgré cette « période difficile », et assure faire tout ce qu’il peut pour régler cette situation.

« Prêt à embarquer pour la Ruta del Sol. Je veux remercier tout le monde pour le soutien et la patience affichée dans cette période difficile », a écrit le cycliste britannique sur Twitter, « Je fais tout ce que je peux pour assurer que les choses se résolvent le plus vite possible. J’ai hâte que cette saison débute ! »

Le droit de courir en attendant l’UCI

Réglementairement, tant que son contrôle anormal n’entraîne pas de suspension provisoire, Froome a le droit de courir. Dans l’attente d’une décision de l' Union cycliste internationale (UCI) dans ce dossier, le fait que Froome accroche un dossard a suscité un certain malaise dans le peloton.

A ce stade, la défense du coureur, âgé de 32 ans, n’a pas encore annoncé avoir présenté le dossier scientifique à même de justifier, éventuellement, le résultat anormal.

>> A lire aussi : Chris Froome «devrait rester à la maison» tant que son cas n'est pas réglé, estime Marc Madiot

Indifférent à ces polémiques, Froome compte bien retrouver la compétition de mercredi à dimanche en Espagne, dans le pays même où il avait subi ce contrôle antidopage le 7 septembre lors de sa victoire sur la Vuelta​.