En fait, non, le Marseillais a fait un vol plané.
En fait, non, le Marseillais a fait un vol plané. — Capture écran Twitter

FOOTBALL

VIDEO. Coupe du monde 2018: Après le trophée, Adil Rami soulève Teddy Riner (enfin presque)

Les Bleus sont rentrés en France lundi soir dans la joie la plus totale…

Comme disent les jeunes, Adil Rami est le gars sûr de cette équipe de France. Pas forcément sur le terrain, où le défenseur marseillais n’a pas joué une seule minute pendant cette Coupe du monde, mais plutôt en dehors. Indispensable à la vie de groupe, Rami a été le grand artiste de ces Bleus, avec sa moustache porte-bonheur et ses blagues qui font autant rire que les sketchs de Fabrice Eboué​.

L’ex-joueur de Lille avait promis, en cas de sacre des Bleus à Moscou, qu’il défierait Teddy Riner, multiple champion du monde de judo, sur un tatami. De passage sur TF1 lundi soir, Rami a mis sa promesse à exécution. En kimono, mais toujours en pantalon de costard et en chaussures de ville, le champion du monde 2018 s’est frotté au monstre Riner.

Visiblement impressionné par la carrure du judoka (« Wallah, j’ai peur »), Adil Rami a hésité avant de se lancer, du haut de sa « ceinture blanche, zéro dan ». Et bien au bout de quelques secondes, Riner lui a mis un grand chassé, avec un contre osoto gari, et le défenseur de l’OM s’est retrouvé à terre. Bon, au final, Riner s’est laissé faire et est tombé par terre.