Coupe du monde 2018: La réponse cinglante de la Fifa à Maradona après ses critiques au sujet de l’arbitrage

FOOTBALL La Fifa aimerait bien que Maradona la mette un peu en veilleuse...

Aymeric Le Gall

— 

Maradona agace la Fifa.
Maradona agace la Fifa. — Alastair Grant/AP/SIPA

Pour une fois, les membres de la famille n’ont pas fait que baisser et touiller leur soupe en faisant comme si de rien n’était. Non, ce coup-ci, le père de famille a dit stop aux élucubrations du tonton gênant. La Fifa a « fermement » dénoncé mercredi soir les « insinuations » de  Diego Maradona, à propos de l’arbitrage du 8e de finale du Mondial-2018 entre la Colombie et l’Angleterre, les Three Lions arrachant la qualification aux tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b.).

Dans une émission télévisée vénézuélienne, Maradona avait estimé que les Colombiens avaient été victimes d’un « vol monumental » de la part de l’arbitre américain Mark Geiger, à propos d’un penalty sifflé pour une faute de Carlos Sanchez sur Harry Kane (57e). « La Fifa est encore vieille et truquée », avait même lancé la vedette argentine.

« La Fifa est désolée de lire de telles déclarations de la part d’un joueur qui a écrit l’histoire de notre sport », déplore l’instance. « Les commentaires et les insinuations supplémentaires sont totalement infondés et inappropriés », considère la Fifa, qui « réprouve fermement les critiques sur la performance des arbitres qu’elle considère comme positive », compte tenu des enjeux qui entouraient la rencontre.

Présent en Russie depuis le début du Mondial, Maradona n’a pas arrêté de faire son show, au risque de devenir un chouïa encombrant pour les membres de la Fifa ou de la sélection argentine. Après réflexion, et comme le disait l’immense Michel Muller, « fallait pas l’inviter ».