Antoine Griezmann, ici à l'échauffement avant France-Pérou lors de la Coupe du monde.
Antoine Griezmann, ici à l'échauffement avant France-Pérou lors de la Coupe du monde. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA

FOOTBALL

Coupe du monde 2018: Griezmann «ne connaît pas le sentiment d'être uruguayen», recadre Suarez

Le Français est très ami avec Godin et admire la façon de jouer de la Celeste…

Antoine Griezmann, qui se sent proche de l’Uruguay, futur adversaire de la France vendredi en quarts de finale de la Coupe du monde, « ne connaît pas le sentiment d’être uruguayen », a estimé le Barcelonais Luis Suarez ce mardi en conférence de presse.

« Antoine, même si on dit qu’il est à moitié uruguayen, est français », a déclaré le « Pistolero » de la Celeste. « Il ne connaît pas le sentiment d’être uruguayen, il ne connaît pas le dévouement et les efforts que les Uruguayens font depuis leur plus jeune âge pour pouvoir réussir dans le football, malgré le peu de gens que nous sommes ».

« Il a ses habitudes, sa façon de parler, tout ça est uruguayen, mais ce qu’on éprouve, on l’éprouve différemment », a encore dit Suarez. La veille, le milieu de Boca Juniors, Nahitan Nandez, avait été moins cinglant envers l’attaquant de l’Atlético de Madrid. « Griezmann est assez uruguayen (…) la seule chose qu’on puisse dire, c’est qu’il se comporte bien sur le terrain, en se disant qu’il est à moitié uruguayen », avait dit Nandez à la presse.

Interrogé au sujet de Kylian Mbappé, Suarez a répondu que « tout le monde sait que c’est un bon joueur », « un joueur important pour la France ». « Mais on a une très bonne défense pour le contrôler, même s’il ne s’agira pas que de lui » mais de toute l’équipe française.