Coupe du monde 2018: WTF! Robbie Williams fait un doigt d'honneur en pleine cérémonie d'ouverture

POLEMIQUE On se demande encore ce qui a poussé le chanteur à faire ce geste si classieux…

Clémence Apetogbor

— 

Robbie Williams a ponctué la cérémonie d'ouverture d'un joli doigt d'honneur
Robbie Williams a ponctué la cérémonie d'ouverture d'un joli doigt d'honneur — PATRIK STOLLARZ / AFP

On n’était pas sûr d’avoir bien vu. Et pourtant. Devant un milliard de téléspectateurs à la louche, en pleine cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde version russe, Robbie Williams a balancé un doigt d’honneur avec un calme olympien.

En bon chauffeur de salle, le Britannique interprète ses plus grands tubes et nous replonge dans les années 1990 pendant une cérémonie d’ouverture toute en paillettes. Angels, Rock DJ, un coucou à la caméra et hop, en passant, juste un doigt. La classe à l’anglaise.

Juste un doigt ?

On pensait que c’était l’amour fou entre l’ex Take that et le pays hôte. En 2017, il s’était même proposé (en plaisantant) pour représenter la Russie à l’Eurovision. « J’aimerais représenter la Russie à l’Eurovision. Allez la Russie, nous pouvons gagner », avait lancé avec un grand sourire Robbie Williams, lors d’une interview avec un journaliste russe pour l’émission Poust govoriat (Qu’ils parlent).

Alors Robbie, pourquoi ce doigt ? Y aurait-il un lien avec les critiques récemment dirigées contre le chanteur, après qu’il a accepté de participer à la cérémonie d’ouverture ? Après avoir annoncé qu’il se produirait à Moscou, Robbie Williams, qui s’était réjoui de la réalisation d’un « rêve d’enfant », avait été critiqué au Royaume-Uni après ce choix.

Un député travailliste s’occupant du dossier Skripal, Stephen Doughty, s’était par exemple dit « surpris et déçu » que l’artiste « ait accepté d’être payé par la Russie et la Fifa ».

La Première ministre britannique Theresa May avait quant à elle annoncé en mars qu’aucun ministre ou membre de la famille royale britannique ne se rendrait au Mondial après l’empoisonnement, en Angleterre, de Skripal et de sa fille, dont Londres attribue la responsabilité à Moscou.

Bill Browder, homme d’affaires américain, cofondateur du fonds d’investissement Hermitage Capital Management, a lui aussi ouvertement remis en cause le choix du chanteur sur Twitter.

« Il y a de nombreuses manières de gagner de l’argent @robbiewilliams, mais vendre ton âme à un dictateur n’en est pas une. Honte à toi. Ce message est envoyé au nom de Sergei Magnitsky (avocat fiscaliste russe mort en prison), Boris Nemtsov (homme d’Etat russe assassiné), Anna Politkovskaya, Natalia Estimirova (journalistes et militantes des droits de l’homme russes assassinées), des victimes du MH17, des 10,000 soldats ukrainiens tués… »

>> A lire aussi : Suivez le match Russie - Arabie saoudite avec nous