20 Minutes : Actualités et infos en direct
biathlonMagnifique doublé pour Lou Jeanmonnot, qui remporte la poursuite à Ostersund

Ostersund : La belle surprise Lou Jeanmonnot remporte la poursuite à Ostersund et claque le doublé

biathlonDeux jours après sa victoire lors du sprint, la jeune française, impeccable au tir, a battu au sprint l’Allemande Franziska Preuss
Lou Jeanmonnot bat l'Allemande Franziska Preuss au sprint pour s'adjuger la poursuite d'Östersund, le 3 décembre 2023.
Lou Jeanmonnot bat l'Allemande Franziska Preuss au sprint pour s'adjuger la poursuite d'Östersund, le 3 décembre 2023.  - PETTER ARVIDSON/Bildbyran/Sipa U / SIPA
Nicolas Camus

N.C.

Magnifique Lou Jeanmonnot ! La Française, victorieuse pour la première fois en individuel en Coupe du monde vendredi lors du sprint, a doublé la mise ce dimanche en remportant la poursuite à Östersund (Suède). Impériale derrière la carabine avec un joli 20/20, elle s’est arrachée dans le dernier tour pour revenir dans les skis de l’Allemande Franziska Preuss avant de la déposer au sprint. Royal.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

La Jurassienne de 25 ans, qui a fait ses débuts dans la cour des grandes il y a moins de trois ans, ne vit que sa deuxième saison complète en Coupe du monde. Il s’agissait de son 31e départ individuel sur le circuit principal. Avant son doublé suédois, elle affichait comme meilleur résultat individuel deux deuxièmes places obtenues l’hiver dernier.

Du mieux pour Julia Simon, quand même

Ses deux victoires en trois courses individuelles depuis le début de la saison la portent au deuxième rang au classement général de la Coupe du monde, à trois points de Preuss (197 contre 200). Derrière elle, les deux Françaises les plus chevronnées, Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet, dont le début de saison est bouleversé par cette fameuse histoire de fraude bancaire, sont encore loin du compte.

Simon a tout de même décroché son premier top 10 de l’hiver (7e), mais elle est loin des standards qui lui ont permis de décrocher le gros globe de cristal la saison dernière. Braisaz-Bouchet a quant à elle terminé 15e, avec trois fautes au tir couché, à près de deux minutes de sa coéquipière.

Sujets liés