Open d’Australie : Pour bénéficier du « classement protégé », Gaël Monfils forfait à Melbourne

TENNIS Le classement protégé permet à un joueur absent du circuit pendant six mois d’affilée de s’inscrire à certains tournois malgré une chute au classement mondial

20 Minutes avec AFP
Gaël Monfils, à l'Open de Madrid le 3 mai 2022.
Gaël Monfils, à l'Open de Madrid le 3 mai 2022. — Ella Ling/Shutterstock/SIPA

Gaël Monfils va commencer l’année 2023 par un choix tactique. Le joueur de tennis a annoncé samedi dans un entretien accordé à Canal Plus son forfait pour l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem de l’année, du 16 au 29 janvier prochain.

Il s’agit d’un choix réfléchi de la part de l’actuel N.4 français (et 52e mondial) qui souhaite faire l’impasse sur le tournoi de Melbourne afin de bénéficier d’un « classement protégé » la saison prochaine.

Absent depuis le Masters 1000 de Montréal

« Il y a ce classement protégé, quand on ne joue pas depuis un certain nombre de mois », a-t-il déclaré à Canal Plus. « Je sais que si je le prends, je serai obligé de manquer l’Open d’Australie pour pouvoir accomplir mes six mois pile. Ça va être ma décision ».

Le Parisien de 36 ans est absent du circuit ATP depuis le Masters 1000 de Montréal et son abandon au troisième tour face au Britannique Jack Draper. Le classement protégé permet à un joueur absent du circuit pendant six mois d’affilée de s’aligner sur des tournois alors que son classement réel ne devrait pas l’y autoriser.